Jasper Fforde – L’affaire Jane Eyre

https://i0.wp.com/multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/1/7/0/9782264042071.jpg

Quatrième de couverture :

Dans le monde de Thursday Next, la littérature fait quasiment office de religion. A tel point qu’une brigade spéciale a dû être créée pour s’occuper d’affaires aussi essentielles que traquer les plagiats, découvrir la paternité des pièces de Shakespeare ou arrêter les revendeurs de faux manuscrits. Mais quand on a un père capable de traverser le temps et un oncle à l’origine des plus folles inventions, on a parfois envie d’un peu plus d’aventure. Alors, lorsque Jane Eyre, l’héroïne du livre fétiche de Thursday, est kidnappée par Achéron Hadès, incarnation du mal en personne, la jeune détective décide de prendre les choses en main et de tout tenter pour sauver le roman de Charlotte Brontë d’une fin certaine…

 » Au croisement du roman policier et de l’uchronie déjantée, Jasper Fforde signe un ouvrage jubilatoire.  » Le Monde des livres.

Mon avis :

Avec ce livre s’ouvre ma première participation au BookClub de Livraddict, lequel aura lieu le 7 avril, mais je préfère poster mon billet avant cette date.
Je dois dire que c’est d’abord la couverture qui m’a intriguée, la boîte de conserve m’a fait penser aux soupes Clampbell immortalisées par Andy Warhol et le dodo est un animal qui a eu son temps de gloire dans ma famille.

L’affaire Jane Eyre est le premier volet des aventures de Thursday Next (jeudi prochain), celle-ci, 36 ans, évolue dans un monde semblable au nôtre mais différent par bien des aspects. La guerre de Crimée est toujours d’actualité après 130 ans de combat – on est dans les années 80 – le Royaume Uni n’existe plus et le Pays de Galles est une république populaire. Les dodos sont devenus les animaux de compagnie, il suffit de les monter soi même. Mais attention, la version 1.4 n’a pas encore d’ailes !

Mais surtout, la littérature est un secteur très lucratif. Des manuscrits originaux peuvent être vendus des millions et c’est là qu’intervient Thursday. C’est une littéraTec, elle travaille à l’OS-27 et son boulot est de traquer les plagiats, savoir qui a écrit Hamlet …

Un jour, un agent de l’OS-5 fait appel à elle pour une bien étrange mission. Il s’agit d’arrêter Achéron Hadès qui a dérobé le manuscrit original de La Vie et les aventures de Martin Chuzzlewit de Charles Dickens.
Pourquoi les OS-5 ont-il besoin de son aide ? Parce qu’elle connait le visage d’Hadès. Celui-ci est insaissable, on dit de lui qu’il peut mentir en pensée,en action et en apparence.

J’ai beaucoup aimé cette découverte. Le monde crée par Jasper Fforde est totalement déjanté, l’auteur fait preuve de beaucoup d’imagination. Les personnages sont intéressants surtout Mycroft, l’oncle de Thursday, inventeur du Portail de la Prose, une invention qui permet aux personnes du monde réel de voyager dans les romans ou poèmes et viceversa. Ce qu’ils ne manquent pas de faire, bien sûr.

Cependant, il y a quelque chose qui cloche dans ce roman …  Alors que la quatrième de couverture nous annonce l’enlèvement de Jane Eyre comme étant l’intrigue principale, celui çi a lieu environ 150 pages avant la fin.
Toutefois ce choix marketing * de la part de l’éditeur ne m’a génée en rien dans ma lecture n’a été qu’un défaut mineur dans ma lecture et je projète déjà de lire les autres tomes de la série.

* Oui car c’en est un. Ils ne sont pas cons les éditeurs, ils savent bien  qu’ils vont plus attirer l’attention du public en parlant de Jane Eyre que  Martin Chuzzlewit. Je ne suis pas une lectrice des classiques anglais du XIXeme, mais je connais Jane Eyre alors que  Martin Chuzzlewit, je ne connaissais pas.

Publicités

2 réflexions sur “Jasper Fforde – L’affaire Jane Eyre

  1. Coucou, j’ai aussi bien aimé cette lecture très rafraîchissante ! Ayant lu une partie du livre de Dickens en cours d’anglais (nous avions une prof fan ^^ ) je n’ai pas été déroutée par cette histoire (même si je ne la connaissais pas en entier, le nom du personnage résonnait comme évident), mais plus par la fin annoncée du livre de Charlotte Brontë (lu aussi) ! J’ai, comme toi, attendu l’arrivée de Jane, et cru, un instant que Hadés allait permuter les personnages, ou les marier… enfin, mêler les deux livres. Oui, je sais, c’est déjà assez loufoque ainsi !

    Bref, je sors de cette découverte ravie, sans toutefois avoir eu un coup de coeur. il y a de très bonnes choses, mais peut-être un peu trop ?

    Biz

  2. Gros gros coup de cœur !
    Un monde original (ca le devient encore plus par la suite, chouette !), des personnages très sympathiques, j’ai dévorée l’ensemble de la saga et j’attends la suite avec impatience 😀 !!

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s