Gyllian Flynn – Les lieux sombres

https://i0.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv9670707.jpg

 

Quatrième de couverture :

« Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l’innocence bafouée. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu’une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n’aura pas d’autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l’affaire, quelles qu’en soient les conséquences. […] »

Mon avis :

Voilà encore un cru Sonatines qui fait son petit tour dans la blogosphère littéraire et qui passe aujourd’hui par chez moi. Je n’ai lu que deux titres chez Sonatines et aucun ne m’a déçue, Les lieux sombres ne font pas exception à la règle.
Dès les premières lignes, j’ai été happée par l’écriture de Gillian Flynn qui prend par les tripes. Bien que n’ayant pas pu aimer le personnage de Libby – elle est égoiste, immature … on la supporte facilement et elle ne gache en rien la lecture.

J’ai beaucoup aimé les différents points de vue dans l’intrigue. Libby est la voix principale qui narre le présent et l’enquête qu’elle est en train de mener pour un Kill Club, une association de personnes qui sont persuadées que Ben n’a pas tué sa famille, il y a 25 ans. Cette enquête va d’ailleurs lui faire découvrir des pans de l’histoire qu’elle n’imaginait pas.

Nous avons également les points de vue de Patty Day, la mère et de Ben Day qui nous permettent de vivre la journée du massacre de leurs points de vue respectifs. Journée peu banale dès le matin qui s’achève par la mort d’une grande partie des personnages.

En somme, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre que j’ai lu de quasiment deux traites. On a envie de savoir la fin dès qu’on l’ouvre, tellement on est transporté avec les personnages. Voilà donc un livre que je recommande chaudement et vous n’avez pas besoin de vous fier au commentaire de Stephen  King sur la quatrième de couverture, le livre se suffit à lui même.

Publicités

Une réflexion sur “Gyllian Flynn – Les lieux sombres

  1. J’ai mis un moment à entrer dans le livre mais j’ai finalement beaucoup aimé c’est très noir et psychologiquement très violent.

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s