Orson Scott Card – Enchantement

 

Quatrième de couverture :

« Au cœur de la forêt ukrainienne, le petit Ivan découvre une jeune fille endormie sur un autel. Une présence inquiétante le pousse à s’enfuir. Des années plus tard, Ivan revient sur les lieux. Cette fois, il ose embrasser la belle… et se retrouve précipité mille ans auparavant, dans un monde parallèle où la sorcière Baba Yaga fait peser une terrible menace. Une réinterprétation libre et magistrale de La Belle au bois dormant, par l’un des auteurs de fantasy les plus talentueux au monde. »

 

Mon avis :

tresbonnelecture

Sur Livraddict, le book-club de ce mois-ci a été consacré au détournements de contes traditionnels et c’est Enchantement d’Orson Scott Card qui a remporté les suffrages. Tout comme L’affaire Jane Eyre de Jasper Fforde, Enchantement est un livre que je n’aurais pas lu sans le book-club.

Lorsque le petit Ivan découvre une clairière où dort une jeune femme sur un piedestal, il pense à  la réveiller, mais un gardien mystérieux l’en empêche. 15 ans plus tard, alors que le jeune garçon a migré avec sa famille aux USA, Ivan retourne en Ukraine pour son mémoire d’université et en profite pour retourner à la clairière. Rien n’a changé, même jeune femme et toujours cette présence inquiétante. Seulement, cette fois-ci, Ivan embrasse la jeune fille pour la réveiller et l’épouse aussitôt car c’est le seul moyen de se débarrasser de l’Ours qui garde la princesse.

Et Ivan se retrouve avec une lourde responsabilité : devenir le roi du royaume de Taina et le libérer de l’emprise de l’affreuse Baba Yaga. Le hic ? Ivan se retrouve en 890, à une époque à laquelle il ne comprends pas et où les autres ne le comprennent pas et où Ivan réussit juste à passer pour un gringalet non respecté des autres guerriers.

Malgré un petit manque d’action, j’ai beaucoup aimé ce livre et ai trouvé l’idée très intéressante. A travers une libre réécriture de La Belle aux bois dormant, l’auteur en profite pour donner une réflexion sur les contes populaires (en particulier ceux de la Russie et des contes juifs) sur les sociétés et également sur la magie et les anciens Dieux dans le monde actuel. De plus, l’idée de confronter les deux époques est très bonne. Lorsque Ivan se trouve dans le royaume de Taïna, on se sent aussi perdus que lui.

Bien sûr, je crois que tout est fait pour qu’on s’attache à Ivan. Certes, c’est vrai qu’il ne se rebelle pas vraiment, mais comme il lui tombe dessus quelque chose auquel il n’a rien demandé, on lui pardonne. Pour ma part, j’ai trouvé qu’Ivan était quelqu’un de très humain, sensible et attentif. Quant à Katerina – la princesse – je l’ai moins aimé, je l’ai trouvé méprisante vis-à-vis d’Ivan même si son jugement sur celui-ci évoluera au fil du livre. Je tiens aussi à faire part d’un point qui m’a un peu gênée, c’est la rapidité avec laquelle Katerina s’adapte à notre monde. Pourtant entre 1990-1992 et 890, tout a changé. Et cette facilité d’adaptation rend la difficulté d’adaptation d’Ivan encore plus flagrante.

Mention spéciale à Baba Yaga. J’avais plaisir à entendre des contes où elle apparaissait lorsque j’étais petite, j’ai eu un grand plaisir à la retrouver ici. Et pour une méchante, c’en est une. Impitoyable, odieuse, elle tire sa joie et sa force de la douleur des autres.

Enfin, le style d’écriture m’a conquise. L’auteur écrit à la 3eme personne, mais le point de vue omniscient passe d’un point de vue d’un personnage à un autre. J’ai trouvé que cela donnait une vue d’ensemble des personnages mais on peut s’y perdre facilement si on saute des lignes en voulant aller vite.

En bref, Enchantement est une lecture qui m’aura enchantée (haha ^^), je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été transportée tout au long de ma lecture.

Advertisements

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s