John Connolly – Le livre des choses perdues

Quatrième de couverture :

David a 12 ans et plus de maman. Son père s’est remarié et il a maintenant un demi-frère. C’est pour oublier tout cela qu’il se réfugie dans la lecture.

Une nuit, David entend sa mère l’appeler et découvre un passage caché derrière les buissons, au fond du jardin. Il se retrouve alors propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange peuplé de trolls, de Sires-Loups et de créatures effrayantes…

Grâce à l’aide du Garde Forestier et d’un chevalier, David, après bien des épreuves – énigmes à résoudre, pièges à déjouer, combats à livrer -, rencontrera un vieux roi qui conserve ses secrets dans un livre mystérieux, Le Livre des choses perdues, clé qui lui permettrait de regagner le monde réel.

Mais l’Homme Biscornu, être maléfique qui épie David depuis son arrivée, ne l’entend pas de cette oreille. Il a pour le jeune garçon bien d’autres projets…

 

Mon avis :

Je connaissais déjà John Connolly pour avoir lu un de ses romans policiers : Le pouvoir des ténèbres, un excellent polar par ailleurs. J »avais aussi lu de nombreuses critiques positives de Le livre des choses perdues, son premier roman jeunesse fantastique.
Alors, John Connolly réussit-il aussi dans le conte jeunesse ? Incontestablement, oui.

Le livre des choses perdues nous fait faire la connaissance de David, un petit garçon de 12 ans qui vient de perdre sa mère malade. David ne comprend pas, il a pourtant répété consciencement tous les rituels qu’il avait mis au point pour sauver sa mère, a t’il oublié ou mal fait quelque chose ? David culpabilise et si cela ne suffisait pas, il a le sentiment que sa belle-mère remplace sa mère dans le coeur de son père. Ainsi pour échapper à sa nouvelle famille, mais aussi à son monde – John Connolly a choisi de passer l’intrigue au début de la 2nde guerre mondiale – David se plonge dans la lecture de contes de fées, de mythologies … Les livres veulent être lus, ils vivent à travers notre lecture, lui disait sa mère. Effectivement, les livres vivent, comme peuvent le témoigner les chuchotements qu’il entend sur les étagères de sa bibliothèque.
Un jour, David entend la voix de sa mère qui l’appelle d’une brêche au fond du jardin. Surmontant sa peur, David franchit la brêche et se retrouve dans un autre monde peuplé d’arbres étranges et de créatures dangereuses. Pour pouvoir regagner son monde, David doit trouver le Livre des choses perdues, un livre appartenant au roi du royaume. Mais avant celà, il devra résoudre des énigmes, affronter les loups et les Sires Loups ou d’autres créatures malfaisantes. Et si durant son périple pour le chateau du Roi où se trouve Le livre des choses perdues – moyen de retour pour David- il sera accompagné du Garde Forestier ou d’un cavalier nommé Roland, David devra quand même apprendre à se débrouiller seul et  à grandir car ce sera le seul moyen de battre l’Homme Biscornu ou le tricheur, un être maléfique qui surveille David depuis son entrée dans ce monde.

Voilà encore un livre que j’ai beaucoup aimé. L’auteur nous transporte avec David dans ce monde parallèle médiéval où les monstres de notre imagination prennent vie. Les rebondissements s’enchainent les uns les autres. Les contes de fées sont revisités d’une façon plutôt noire et violente : Hansel et Gretel, Le petit chaperon rouge, Blanche Neige et les 7 nains …
Par ailleurs, David est un petit garçon auquel on s’attache immédiatement, on le voit évoluer tout au long du conte.

Advertisements

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s