Neil Gaiman – American Gods

https://i0.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv29693181.jpg

Quatrième de couverture :

Les premiers émigrants américains ont importé leurs croyances, créant ainsi des avatars des dieux du vieux continent. Aujourd’hui, les anciens Dieux saxons, figures directement issues du Wallala et passées à la postérité dans les comics, inspirant nombre de supers héros, perdent leur influence au fur et à mesure que prospèrent les nouveaux Dieux de la technologie et du consumérisme tels que les Dieux de la carte de crédit, de la télévision ou de l’automobile… Une guerre se joue entre les anciens et les nouveaux Dieux, ces derniers décidés à éliminer leurs prédécesseurs. Ombre vient de passer trois ans en prison. Libéré sur parole, il apprend que sa femme et son meilleur ami viennent de mourir dans un accident de voiture et qu’ils étaient amants. Il est contacté par un individu mystérieux, se faisant appeler Voyageur, qui l’entraîne dans une aventure mêlant mythologies et réalité, et qui se révèlera l’avatar d’Odin… Neil Gaiman explore l’âme de l’Amérique et ses représentations à travers un affrontement sans merci entre anciennes et nouvelles divinités dans un thriller épique best-seller aux USA. Un roman écrit avec un maximum d’humour, sans qu’il s’agisse d’un livre comique, bien sûr…

Mon avis :

Ce livre a fait l’objet d’une lecture commune et une fois n’est pas coutume, j’ai lu ce livre presque 2 mois avant la date prévue pour la publication des billets des participants. Ce livre me faisait de l’oeil depuis un bon bout de temps dans ma PAL. D’abord parce que c’était Neil Gaiman qui en est l’auteur et L’étrange vie de Nobody Owens m’a donné envie de découvrir la bibliographie de cet auteur et surtout parce que j’adore tout ce qui a trait à la mythologie. Or la mythologie a une place très importante dans ce livre, qu’il s’agisse de mythologie nordique, égyptienne ou encore slave sans oublier du folklore irlandais ou allemand

American Gods est le genre de livre qui se lit du début à la fin avec un intérêt croissant mais c’est aussi le genre de livre où il est conseillé d’avoir accès à Wikipedia tellement les informations fournies par Gaiman sont nombreuses. Par exemple, vous rencontrerez un kobold, une reine de Saba qui se prostitue ….

Ainsi American Gods mélange plusieurs genres, c’est un livre fantastique car nous avons des dieux comme personnages mais c’est aussi un road-movie. Durant son périple jusqu’au centre des USA, Ombre va servir de garçon de course à Voyageur, un être mystérieux : dieu ancien ou simple arnaquer.

Dans son livre, Neil Gaiman raconte aussi 5 phases de colonisation de l’amérique. Tous étaient des peuples ou personnes venus avec leur divinités mais qui ont peu à peu abandonnés leur croyance.

En conclusion, voilà un livre que j’ai beaucoup aimé. Ombre est un personnaque auquel on s’attache, les dieux avec leur parler assez familier nous semblent proches alors que les nouveaux dieux de la télévision, de la consommation sont assez stéréotypés.

Lecture commune faite avec :  Miss Spooky Muffin, Thalia, Lauredumiroir, Lexounet et Wilhelmina.

Challenge chefs d’oeuvre de la SFFF : 1/18

Publicités

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s