Royce Buckingham – Démons

https://i1.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv15234556.jpg

 Quatrième de couverture :

« Ça devait être un boulot sans histoires… C’est devenu l’enfer !

Nat est devenu gardien de démons… depuis que son mentor a disparu, il y a un mois. Mais ce n’est pas si dur, après tout. La plupart des démons sont pénibles mais innofensifs. Enfin, sauf la Bête enfermée dans la cave.  Et puis Nat a des instructions claires. Par exemple : pas de fille quand on est gardien. Sauf que … un soir Nat oublie ses bonnes résolutions … et tout part en vrille : la maison est cambriolée et la Bête s’échappe. »

Un grand merci avant tout à Livraddict et aux éditions Castelmore pour ce très bon moment d’évasion.

Mon avis :

Après avoir lu Comme la grenouille sur son nénuphar (certes drôle mais aussi assez dur à suivre …), j’avais envie de quelque chose de léger, un livre qui se lit d’une traite, tout en se laissant porter par l’intrigue.

Démons a été parfait pour cela et lorsque j’ai tourné la dernière page, je me suis demandé s’il s’agit d’un livre appartenant à une série ou non. En effet, j’aimerai beaucoup retrouver Nat, Sandy, Richie et surtout les démons.

Les personnages de ce roman sont tous attachants, Nat est gardien de démons depuis la mort de son mentor et il a  un peu de mal à se faire respecter des démons qui n’en font qu’à leur tête. D’ailleurs à l’instar de Phooka ou Eddie Friendly, Nat m’a aussi fait penser à Thomas de la série L’apprenti épouvanteur. Quant à Sandy, c’est le modèle de l’adolescente mal dans sa peau qui va sortir de sa coquille. Richie est le personnage qui a le plus éveillé ma curiosité, j’ai trouvé que son personnage avait du potentiel. Enfin, une mention spéciale à l’Homme Squeletique, inquiétant à souhait.

Bien sûr, il y a aussi les démons. Ne vous attendez pas à des représentations du diable, les démons sont en fait des sortes de personnifications ou d’allégories. Par exemple, Pernicieux, l’un des favoris de Nat représente tout ce qui … pernicieux, c’est le premier à faire des mauvaises blagues. Les démons se camouflent dans l’environnement comme des caméléons. Toutefois, ils ne se contentent pas de faire tomber les vieilles dames dans les escaliers, cet activité n’est pas  trop du gout de la Bête qui préfère les enfants.

Ajoutez à cette belle palette de personnages, des rebondissements à gogo et une écriture fluide et vous avez de quoi passer une très bonne soirée de lecture.

Publicités

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s