Einar Már Guðmundsson – Le testament des gouttes de pluie

 Titre VF :Le testament des gouttes de pluie

  Titre VO : Eftirmáli regndropanna

 Auteur : Einar Mar Gudmundssson

  Edition : Gaia (2008)

  Genre : Comtemporain


Pour la troisième fois, Evertkhorus nous a amené en voyage et c’est en Islande que nous nous sommes arrêtés. Pour l’occasion, j’avais décidé de lire plutôt un roman contemporain qu’un policier et le titre ainsi que la couverture de ce livre m’avait plu.

Quatrième de couverture :

« Dans la banlieue de Reykjavik, un sellier bourru réunit en son atelier des pêcheurs, compagnons de boisson, et prend place dans son fauteuil aux bras sculptés. Un pasteur prête une oreille distraite à sa femme qui raconte son rêve. Le dernier fermier de la ville et son chien noir attendent… Le gardien du jardin des plantes, lui, sait que c’est là, juste après le carré des simples, que la part d’ombre du quartier s’avance… Soudain un terrible orage, une véritable tempête s’abat sur l’île et sur une Reykjavik grelottante à la limite du monde. Magique, limpide, cristallin, Le testament des gouttes de pluie est comme un opéra sensuel, comme une odeur de terre après l’orage. »

Mon avis :

Verdict ? J’ai du mal à donner un avis bien net. Je me suis un peu ennuyée en lisant ce livre mais je n’ai pas non plus pensé  » ah mais quelle grosse daube, ce bouquin ».
Je pense plutôt que ce livre m’a laissé indifférente excepté quelques scènes où on trouvait une part de fantastique et je pense aussi que ces scènes ont éveillé ma curiosité parce qu’étant un peu « anesthésiée » par le reste, le fait d’y trouver du merveilleux m’a surpris et réveillée. Peut-être il y avait-il matière à exploiter une dimension fantastique ? Mais c’est très léger.

Lorsque j’ai commencé à lire, j’ai trouvé le style d’écriture intriguant et inhabituel à ce que j’avais déjà rencontré. Cependant, au fil des pages, je me suis aperçue que j’avais un peu de mal à suivre, j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de métaphores et l’absence de dialogue ne m’a pas plu.

Sinon, il se passe quoi dans ce livre ? Pas grand chose en fait. Je n’ai pas besoin de rebondissements et d’action à gogo pour apprécier un livre, si les personnages me semblent attachants, ça marchera tout seul. Toutefois, je suis restée totalement indifférente aux personnages que je rencontrais. Aucun attachement, aucune gêne ou haine envers eux.

Et l’Islande, alors ? Finalement, le pays ne tient pas une place très importante et si les pécheurs ne se racontait pas entre eux des histoires provenant du folklore scandinave et si les prénoms n’étaient pas islandais, j’aurai facilement pu oublier que l’intrigue se déroulait en Islande. La  cité des jarres d’Indridason ou Brouillages de Stefansson m’avaient plus dépaysagée.

Peut-être que ce livre ne correspondait pas à mes gouts, mais au final, je n’ai ni aimé ni détesté ce livre. Je l’ai lu (parfois en diagonale) et les phrases sont passés sur moi sans que ça ne me fasse quoique ce soit.

Maintenant, allons voir qui a lu quoi  : Setsuka, Lynnae, Frankie, Evertkhorus, Pickwick, Scor13, Estellecalim, Erato, Mamoun, Djak; DeL, mimi54, Hilde, Véro, Lalou et Flof13.

https://i0.wp.com/storage.canalblog.com/82/83/707407/56218332_p.jpg

Publicités

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s