Cherrie Priest – Boneshaker

https://i0.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv4207423.jpg

Titre VF : Boneshaker

  Titre VO : Boneshaker

  Série : Le siècle mécanique, tome 1

  Auteur : Cherrie Priest

 Edition : Eclipse (2010)

 Genre : Steampunk

 

Quatrième de couverture : 

« Nous sommes en 1880. La Guerre Civile américaine fait rage depuis deux décennies, poussant les avancées technologiques dans d’étranges directions. Dans les Territoires de l’Ouest, les villes baignent dans des gaz mortels, alors que la terre est vidée de ses ressources. Sur la frontière entre le Nord et le Sud, les espions fomentent leurs complots et les trafiquants font plus d’argent que leur gouvernement.

C’est dans ce monde que vivent Briar Wilkes et son fils. Elle est la veuve de l’infâme Dr. Blue, créateur du Boneshaker, la machine qui détruisit Seattle, perçant accidentellement une poche de gaz qui transforma les vivants en non-morts. Mais quand son fils décide de franchir le mur qui cerne Seattle en ruine dans l’espoir de réécrire l’histoire, elle doit le retrouver au plus vite avant qu’il ne lui arrive malheur. Sa quête la conduira dans une ville grouillant de morts-vivants affamés, de pirates de l’air, de seigneurs criminels et de réfugiés armés jusqu’aux dents. Seule Briar peut le ramener vivant. »

Mon avis :

Après avoir parlé des éditions Eclipse comme faisant un remarquable travail au niveau de l’objet livre, je me devais de parler du contenu d’un de leurs livre. Mon choix s’est porté sur Boneshaker de Cherrie Priest dont la couverture et le titre m’avaient interpellée. Et en plus, je vois que ce roman est classé dans la catégorie Steampunk, ce qui fait pour moi deux découvertes en une seule. Mais d’abord, c’est quoi le steampunk ? Eh bien, selon l’ami Wiki, c’est (entre autres) un sous-genre de la science fiction uchronique. « L’expression steampunk est un terme inventé pour qualifier un genre de la littérature de science fiction né à la fin du XXe siècle, dont l’action se déroule dans l’atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle. »

La définition ne peut pas aller mieux avec Boneshaker, nous sommes bien à la fin du XIXeme et la ville de Seattle a été transformé en ville fantôme après le passage du Boneshaker.

J’ai un ressenti un peu particulier avec ce livre même si j’ai apprécié ma lecture et que je l’ai lu assez vite. Le problème, c’est que je n’ai pas adoré, il m’a manqué quelque chose que je n’arrive pas vraiment à définir pour faire passer ce livre de « lecture très sympa » à « très bonne lecture ».

Pourtant, les points que j’ai aimé ne manquent pas. D’abord, la complexité de l’histoire m’a plu, ainsi que la ville de Seattle où vivent les Pourris – empoisonnés par le Fléau – et les Oubliés, des gens qui ont décidés de rester dans les enceintes de la ville et qui survivent. J’ai bien senti qu’on avait un aperçu de « l’univers » crée par Cherrie Priest, nous rencontrons des pirates de l’air, un scientifique mais il me semble que nous en apprendrons plus dans le second tome.

Briar et Zeke sont les deux personnages principaux et ils sont plutôt bien campés de par leur caractère, mais là encore une fois, sans que je sache pourquoi, je ne m’y suis pas attaché comme avec d’autres personnages, bien que je les ai apprécié.

Peut-être que je n’ai pas adoré ce livre car le rythme y est particulier ? Il se passe des choses, les détournements et les péripéties s’enchainent mais il y a des temps morts entre et j’ai eu l’impression que l’ensemble était un peu lent. Enfin et il s’agit d’un tout petit détail mais la présence de fautes de traduction ou coquilles m’ont un peu agacée et celà a peut-être affecté mon jugement sur certaines scènes.

Quoiqu’il en soit, Boneshaker est une bonne découverte. C’est un premier tome d’une série qui est à suivre, je pense et même si j’ai d’autres priorités, je vais noter Clémentine (le second opus) dans ma wish-list.

Publicités

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s