Jorge Franco Ramos – La fille aux ciseaux

 Titre VF : La fille aux ciseaux

 Titre VO : Rosario Tijeras

 Auteur  : Jorge Franco-Ramos

 Editeur : Métailié (2001)

 Genre : Roman noir

Pour la 4eme étape de notre tour du monde en littérature, c’est en Colombie que  nous a amené Evertkhorus et autant dire que pour moi vers l’inconnu. Car je ne connaissais aucun auteur colombien mais j’ai trouvé ce court roman noir qui me tentait bien.

Quatrième de couverture :

« Antonio et Emilio sont amoureux de la même fille, Rosario, la fille aux ciseaux, la belle tueuse, la Vénus futuriste, fascinée par la violence et la mort. Elle a séduit les deux garçons et les a entraînés dans une relation triangulaire faite de plaisir, de vertige et de peur, entrecoupée par les missions mortelles qu’elle effectue pour « les hommes » du narcotrafic.

Rosario aimait Emilio mais c’est avec Antonio qu’elle parlait, et c’est Antonio qu’elle a appelé à l’hôpital où elle est en train de mourir, exécutée par celui qu’elle pensait tuer.

Roman noir des bas-fonds de la drogue, de la prostitution et du crime, avec en toile de fond la ville de Medellin, La Fille aux ciseaux est aussi un roman d’amour et d’apprentissage vibrant et poétique. »

Mon avis :

Mmh … Voilà que je me retrouve dans une des situations-types qu’un blogolecteur n’aime pas se retrouver … Bien qu’ayant lu ce livre hier ( une semaine sépare le moment où j’ai écris cette chronique et sa publication) et apprécié, j’ai comme l’impression que ce livre ne me laissera pas beaucoup de souvenirs … Pourquoi ? Est ce en raison du fait que l’on sait que dès la première ligne  la mort de Rosario sera la fin de ce roman ? Non, je ne pense pas. Aurais-je aimé que le roman soit un peu plus long ? C’est possible, ou pas. Bref, vous voyez le cas typique quand vous n’arrivez pas à mettre les mots sur ce que vous pensez.

La fille aux ciseaux tourne autour du classique triangle amoureux. Antonio et Emilio sont meilleurs amis depuis l’enfance. Tous les deux sont amoureux de Rosario mais c’est avec Emilio qu’elle passe ses nuits et c’est avec Antonio qu’elle se confie pendant des heures. Et si je vous disais qu’Emilio est celui des deux qui plait le plus aux filles et qu’Antonio a pour habitude de « ramasser » la meilleure amie des petites-amies d’Emilio ? Vous me direz que c’est le shéma traditionnel du triangle amoureux. Toutefois, ici, la fille est une tueuse qui embrasse ses victimes avant de les tuer. Un peu moins classique là ! On peut aussi rélever la différence de classe sociale entre les garçons et Rosario. Alors qu’elle issue de la branche pauvre de Medellin et s’est élevée grâce à ces missions pour les narcotraficants, Antonio et Emilio font partie de la population presque aisée de la ville.Le seul personnage que j’ai trouvé attachant est Antonio même si l’envie de lui crier de sauter le pas une bonne fois pour toute est bien présente. Quant à Rosario, c’est une femme fatale au sens propre comme au figuré qui a souffert mais à avec qui je n’ai pas éprouvé de réels attachements.

Je crois que j’attendais un peu plus d’émotions en lisant ce livre car je n’ai ressenti la vibration et la poésie décrite par la quatrième de couverture. Je pense également qu’une des choses qui m’a un peu refroidie est la façon dont la narration est menée par Antonio. En effet, présent et passé s’entremèlent et ce parfois au cours d’une même page. J’étais un peu perdue au début mais j’ai quand même réussi à m’y retrouver. Au final, je ne me suis pas perdue dans la narration mais elle ne m’a pas transporté  même si La fille aux ciseaux est un livre que j’ai apprécié au moment de sa lecture.

Allons maintenant voir ce que les autres participants auront lu comme livre : Mimi54 et aussi ici, Frankie, Lynnae, Véro, Scor13, Nanet, Iluze, Touloulou,

https://duljuvafrihet.files.wordpress.com/2011/03/60125274_p.jpg?w=300

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s