Diana Wynne Jones – Howl’s moving on castle

  Titre VO : Howl’s moving castle

 Auteur : Diana Wynne Jones

 Edition  : Harper Collins (2009)

 Genre : Fantasy


Quatrième de couverture :

« In the land of Ingary, where seven league boots and cloaks of invisibility do exist, Sophie Hatter catches the unwelcome attention of the Witch of the Waste and is put under a spell. Deciding she has nothing more to lose, she makes her way to the moving castle that hovers on the hills above Market Chipping. But the castle belongs to the dreaded Wizard Howl whose appetite, they say, is satisfied only by the souls of young girls!  »

Mon avis :

Ce titre est paru en français sous le titre de Le chateau de Hurle mais il est épuisé aujourd’hui. Vous pouvez toutefois trouver un résumé en français ici. Par ailleurs, ce roman a été adapté à l’écran par Miyazaki sous le titre Le chateau ambulant mais je ne l’ai pas visionnée.

Lire ce roman est une première pour moi car sa lecture s’est faite dans le cadre de ma première Lecture Commune en VO et bien que j’ai déjà lu quelques livres en anglais, je suis novice en la matière. Déjà je suis ravie de voir que mon année de fac d’anglais m’a servie (ou me sert) à me prouver que j’arrivais à lire un roman en VO. Bien sûr, il y a toujours des mots que l’on ne comprend pas mais rien qui empêche vraiment de comprendre l’intrigue.
Toutefois, je pense que mon avis risque d’être différent de mes co-lecteurs. J’avais pu lire divers avis positifs sur ce livre et l’objet en lui-même m’a intrigué. Il est vrai que j’ai apprécié le début mais à partir de la seconde moitié, j’attendais autre chose. Autant le dire de suite, je suis assez mitigée concernant ce livre si ce n’est pas déçue. Pourquoi ? D’abord, je ne me suis absolument pas attachée à Sophie et je pense aussi que les illustrations du livre la montrant parfois comme une vieille femme acariatre y sont peut-être pour quelque chose et j’avoue aussi qu’elle m’énervait à vouloir tout nettoyer même lorsque Howl lui disait de se tenir tranquille. Quant à Michael, je suis restée assez indifférente à son personnage. Les seuls qui m’ont intrigué sont Calcifer, le démon du feu et Howl le magicien. D’ailleurs, je ne trouve pas grand chose à dire sur ce livre. Lorsque je n’arrive pas à m’attacher au personnage principal d’un livre, j’ai beaucoup du mal à tirer du plaisir à le lire. Je vous avoue aussi que j’ai lu les 100 dernières pages avec l’envie de découvrir le fin mot (heureux) de l’histoire et de passer à autre chose. Alors peut-être, ai-je manqué des jeux de mots ou des références qui aurait pu me faire plus apprécier ma lecture ?

En conclusion, je suis plutôt déçue par cette lecture qui avait bien commencé mais l’indifférence ou l’énervement que me causait Sophie et l’envie de passer à autre chose ont eu raison de moi. En tout cas, il est sûr que je reviendrais avec d’autres lectures  VO .

EDIT : J’ai appris hier (27 mars) le décès de Diana Wynne Jones à l’âge de 76 ans. Ainsi notre LC (organisée depuis plusieurs mois) sonnera comme une sorte d’hommage même  je suis un  déçue de ne pas pouvoir être enthousiaste à propos de ce livre. Une chose est sûre, si Howl’s moving castle n’a pas fonctionné avec moi, je suis sûre que beaucoup doivent l’être.

Les avis des participants à la LC (je suis la seule à ne pas avoir été séduite donc ne passez pas à côté de ce livre) : Nathalie, Heclea, Aily, Miss Spooky Muffin, Flo_Boss

Publicités

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s