Wolfgang Hohlbein – Au bord du gouffre

  Titre VF : Au bord du gouffre

 Titre VO : Die Chronik der Unsterblichen – Am Abgrund

 Auteur : Wolfgang Hohlbein

 Série : La chronique des immortels, tome 1

 Edition : L’Atalante (2008)

 Genre : Aventure, Fantastique

 


 Quatrième de couverture :

« Quand Andrej Delãny revint à son village de Borsa, au cœur de la Transylvanie, ce fut pour y trouver l’unique survivant d’un massacre, un garçon de douze ans. Tous deux partent alors en quête des assassins : des moines de l’Inquisition ainsi que trois mystérieux  » guerriers d’or « . La traque les mènera d’abord jusqu’au port de Constanta, sur la mer Noire, et vers la révélation du secret – de la malédiction ? – qui pèse sur le lignage des Delãny. Ainsi commence, dans l’Europe de l’Est du XVe siècle, La Chronique des Immortels, une grande saga de fantasy noire. »

Mon avis :

Il me semble que la saga La chronique des immortels est une des premières sagas de fantasy que j’ai mis dans ma wish-list lorsque je me suis aperçue que j’aimais aussi ce genre. Cependant, les choses ont fait que je n’ai pu la découvrir que maintenant.

Même si cette saga est classé comme étant de la fantasy, je ne classerais pas ce premier tome comme tel. D’ailleurs, en lisant ce livre, on peut très bien se demander ce qu’il y a d’imaginaire ou de surnaturel là dedans. L’intrigue se passe dans notre monde en Europe de l’Est au moyen-âge, nous y retrouvons l’Inquisition, la menace d’une attaque des Turcs sur Constata (une ville roumaine). Le contexte est donc on ne peut plus ancré dans le réel.

Toutefois, il y a des allusions à la nature d’Andrej Delãny. Il a les sens aiguisés, guérit très vite de ses blessures, a une forte endurance et une grande force. Je ne vous spoilerai pas en vous disant que la malédiction des Delãny est une sorte de vampirisme. Je dis sorte car Andrej est vivant et va au soleil sans problème. Ainsi, si je devais classer ce livre dans le domaine des littératures de l’imaginaire, ça serait  dans le fantastique. A mon gôut, je dirais qu’Au bord du gouffre est une aventure sous contexte historique et laissant entrevoir des éléments surnaturels. Je suppose aussi que ce premier tome est une sorte d’introduction aux aspects fantastiques que l’on croisera sûrement dans les prochains tomes.

En ce qui concerne mon avis sur ce livre, je dois dire que même si ce n’est pas la découverte du siècle, c’en est une très bonne et je me plongerais avec plaisir dans la suite qui compte 8 tomes. Le 8eme sort d’ailleurs ce mois-çi chez l’Atalante.

Je me suis vite attacher au héros ou plûtot à l’antihéros Andrej Delãny, c’est un homme qui a tout perdu : femme, enfants, réputation et l’auteur nous livre suffisamment d’informations sur ce personnage pour le connaître mais pas trop pour entretenir une certaine part de mystère autour de lui. Il y a un autre personnage important, il s’agit de Frederic  Delãny et c’est le survivant du massacre que découvre Andrej. Comme l’histoire est racontée du point de vue d’Andrej (bien que la narration soit à la 3eme personne), on connait très peu de choses sur ce jeune garçon si ce n’est que lui et Andrej ont en commun la malédiction qui pèse sur leur lignée. Frederic est donc un personnage très intriguant et j’imagine que nous allons en apprendre plus sur son compte dans la suite.

Enfin, il n’y a pas de moments où l’action traîne, je ne me suis ennuyée à aucun moment en lisant ce livre et le style agréable de l’auteur permet une lecture assez rapide.

Publicités

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s