Karen Marie Moning – Fièvre noire

 

 Titre VF : Fièvre noire

  Titre VO : Dark fever

  Série : Les chroniques de MacKayla Lane, tome 1

  Auteur : Karen Marie Moning

  Edition : J’ai Lu (2009)

  Genre : Bit-lit

    

Quatrième de couverture :

« MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d’un assassinat aussi cruel qu’inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l’Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques. »

Mon avis :

Et encore une nouvelle saga de commencée. Il faut dire qu’avec 23 sagas commencées (pour ma part), c’est quelque chose de très facile. Et encore … dites-vous que j’ai dans ma PAL 9 sagas qui entament d’être entamées ^^.

Les chroniques de MacKayla Lane était une saga qui me tentait depuis pas mal de temps mais j’hésitais à franchir le pas. Une lecture commune + un emprunt bibliothèque et c’est fait.

Allons au verdict directement : c’est une lecture agréable qui se lit vite mais qui n’a pas grand chose de transcendant. Toutefois, j’ai pris assez de plaisir à lire ce roman pour dire que je lirai la suite.

Maintenant les points qui m’ont fachée ou énervée :

– Mac. Si je n’avais pas été avertie par les personnes qui ont lu les tomes suivants, ça aurait sans doute été un personnage que j’aurai détesté. Mais comme selon ces mêmes personnes, le lecteur voit une évolution positive de l’héroine, j’ai tâché de ne pas prendre trop en compte ces choses qui font que la Mac du début peut être chiante. D’abord, elle apparait comme une fille superficielle pour qui une rupture de stock de son vernis est une occasion suffisante pour ne plus sortir de chez soi, elle se permet parfois de faire la morale et de rapeller qu’elle est intelligente. Peut-être qu’elle est mais elle ne m’a pas fait l’effet de quelqu’un d’érudit. Et puis qu’est ce qu’on s’en moque de ses choix vestimentaires d’ailleurs ! Pour info, j’ai rarement vu quelqu’un porter autant de rose. Elle s’habille comme une gamine de 6 ans (et encore …).

Bref, Mac n’est pas vraiment le genre de personnage pour qui j’éprouve de la sympathie. Cependant, je me suis accrochée et effectivement la Mac de la fin n’est plus la même que celle du début même s’il reste du chemin à faire. Dommage qu’il ait fallu la mort de sa soeur pour opérer cette transformation. Ah oui, j’oubliais une chose : qu’est ce qu’elle m’a gonflé avec ses multiples réflexions sur le fait qu’elle vient du Sud et que dans le Sud, on fait çi et ça. Je viens aussi du Sud mais je n’en fait pas autant.

– La description manichéenne  des personnages. Comprenez que si l’héroine a affaire à un Unseelie (un fäe méchant), la créature sera automatique laide, immonde, affreuse, dégoutante au delà de toute description mais si l’héroine a affaire à un Seelie (un fäe plus gentil qu’un Unseelie mais n’espérez pas passer une soirée entre potes avec), la créature sera d’une beauté à vous couper le souffle, à vous jeter du haut d’une falaise ou à vous faire trémousser nu(e) au beau milieu d’un musée très réputé).

Passons maintenant aux choses grâce auquelles je vais continuer la saga :

– L’univers. Pour une fois, ce ne sont pas les vampires ou les garous qui sont au centre de l’intrigue mais les fäes. Ces créatures qui appartiennent à la large classe des créatures féeriques même si les fäes que l’on rencontrent dans la bit-lit sont loin d’être aussi gentilles que celles dans Disney. Ce sont plutôt des monstres en fait et à côté d’eux, les vampires ou loup-garous sont assez pacifistes et rassurants. Les fäes proviennent d’un autre monde et sont arrivés sur Terre il y a très longtemps (avant que l’humanité n’existe), ils sont divisés en deux classes : les Unseelie dont le seul but et de décimer la race humaine. J’imagine toutefois qu’ils comptent laisser vivre quelques humains pour les réduire en esclavage afin de faire quelques tâches ménagères. L’autre type de fäes est le Seelie, leur but n’est pas de décimer la race humaine, ils préfèrent les garder vivant comme objet sexuel.

J’avoue que quand je lisais Mercy Thompson de Patricia Briggs, je me suis souvent demandé ce qu’étaient les fäes sans avoir de réponse vraiment claire. Et il faut dire que j’ai trouvé dans Fièvre Noire un début de réponse très convaincant. Je pense d’ailleurs que la découverte du peuple fäe ne peut être qu’interessante.

– Ladiz’n’gentleman, si vous êtes en quête d’originalité, vous êtes à la bonne place. J’ai adoré … le personnage de la vieille femme qui tape sur la tête de Mac lorsqu’elle voit son premier fäe ou lorsqu’elle est fesses à l’air dans le musée réputé. Cette mamie, elle rocke son monde ! Je vous assure!

Non, c’est une blague mais pour le coup je ne vais pas être originale parce qu’à l’instar de beaucoup de lectrices de cette saga, je suis tombée sous le charme de Barrons, le beau et mystérieux libraire. C’est pas ma faute si déjà mes gouts en matière de physique se portent plus sur les bruns ténèbreux que sur les blonds surfeurs ! XD. J’ai aimé sa façon de parler à Mac, parfois brutale mais ce que j’ai le plus aimé c’est son charisme et son mystère. A ce propos et je m’adresse à celle qui ont lu la saga (si vous passez par là): est ce qu’on connaîtra la véritable nature de Barrons ? Ne me dites ce que c’est si c’est le cas mais je veux juste savoir si ce mystère sera dévoilé.

Malgré quelques points que j’ai relevé et une écriture plûtot  banale, (et même parfois très bof dans certains passages) Fièvre Noire met en scène des créatures mythologiques souvent peu exploitées, et un MP avec beaucoup de potentiel. Ce n’est  pas un début de saga génial mais il est suffisament intéressant pour lire la suite.

Lecture commune faite sur Livraddict. Allez découvrir ce qu’en ont pensé les autres membres : Flof13, TitePomme, Frankie, Everbook, L@ura, Sookies, TheChouille, Cinderella191, Nastasia, Nane42, Tsuki, Cathy, Korto, Kassandra,

Publicités

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s