Nina Blazon – La femme du vampire

Titre VF : La femme du vampire

Titre VO : Totenbraut

Auteur : Nina Blazon

Edition : Seuil (2010)

Genre : Fantastique, Jeunesse

https://duljuvafrihet.files.wordpress.com/2011/05/tresbonnelecture.jpg

Quatrième de couverture :

Au XVIIIe siècle, en Serbie, la jeune Jasna est vendue par son père à Jovan, un riche propriétaire, qui cherche une épouse pour son fils Danilo. Elle quitte alors ses sœurs et la maison paternelle pour s’installer dans les trois mystérieuses tours de la famille Vuković. Très vite, Jasna réalise que son mari cache un sombre secret. Une fois le mariage célébré, il ne l’approchera plus jamais. Des faits effrayants se produisent : morts suspectes de villageois, moutons égorgés, chevaux blessés… Danilo serait-il un vampire ? C’est avec Dušan, un bûcheron fantasque – le seul à lui avoir tendu la main -, que Jasna va découvrir toute la vérité.

Mon avis :

Voilà un livre que j’avais envie de découvrir depuis un petit moment car une histoire se passant en Serbie au XVIIIème siècle me paraissait plutôt originale. Tout d’abord, si vous recherchez un livre bit-lit teinté de romance, passez votre chemin ! Romance il y a mais à peine et puis pour qu’il y est bit-lit, il faut une héroine adulte et surtout un cadre contemporain.

Toutefois, si vous acceptez le dépaysement, ce livre devrait vous plaire. En tout cas, c’est ce qui s’est passé avec moi. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’ai adoré ma lecture mais j’ai passé un très agréable moment à lire ce livre.

Jasna est une jeune fille de 15 ans vendue par son père pour être mariée avec un inconnu, elle se retrouve dans une région limitrophe du territoire turc avec une famille qu’elle ne connait pas et qui semble être frappée par une malédiction. De plus, les habitants du village voisin lui font clairement comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue chez eux. J’ai trouvé Jasna assez attachante, on pourrait croire qu’à cause de son jeune âge, elle pourrait se morfondre sur son sort mais il ne faut pas oublier qu’une autre époque implique d’autres mœurs. Ainsi, je l’ai trouvé assez mature pour son âge.

Ensuite, je reprocherais à la quatrième de couverture d’être assez trompeuse car bien que la famille Vuković soit frappée d’un mal étrange, Danilo m’a semblé tout à fait normal et je l’ai même trouvé sympathique. J’ai aussi beaucoup aimé Dušan, c’est un personnage énigmatique.

Comme je le disais au début de mon avis, le point le plus intéressant est le contexte de ce roman. Il est très intéressant de voir comment les superstitions influent sur une communauté. Par ailleurs, la Turquie ayant son empire à côté, une certaine tension est à prendre en compte.

Concernant l’intrigue, je ne me suis pas vraiment ennuyée. Bien sûr, il y a des moments où on n’apprend rien de bien nouveau mais on n’apprend quand même des coutumes du pays et celà reste intéressant.

Un point qui m’a cependant gênée, c’est le style d’écriture ou la traduction, je ne saurais dire. Le style semble fluide mais j’ai quand même noté des maladresses et puis je n’ai pas trop aimé le changement de temps dans un même chapitre ou paragraphe. Par exemple, Jasna nous parle au passé simple et la phrase d’après passe au présent.

Sans être un coup de cœur, La femme du vampire est un livre agréable qui saura vous dépaysager ou vous changer des vampires modernes.

D’autres avis :

Publicités

7 réflexions sur “Nina Blazon – La femme du vampire

  1. J’ai beaucoup apprécié cette lecture, retrouver les vampires des « puristes » m’a fait un bien fou ! C’est pile ce que j’attendais et au bon moment, c’est vraiment une très bonne surprise !
    L’univers, les superstitions… C’est inquiétant, étrange et pourtant je n’ai pas douté un seul instant que cela pourrait être la vérité !

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s