James Clemens – Les foudres de la sor’cière

https://i1.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv59607416.gif

  Titre VF : Les foudres de la sor’cière

  Titre VO : Wit’ch Storm

  Série : Les bannis et les proscrits, tome 2

  Auteur : James Clemens

  Edition : Milady (2009)

  Genre : Fantasy

Quatrième de couverture :

Elena porte désormais la marque de la sor’cière dans la paume de sa main.
Cette tache écarlate est la preuve d’un don fabuleux à la puissance inimaginable: un pouvoir sauvage, séduisant, difficile à contrôler. Seule celle qui maîtrise la magie sanglante peut s’opposer aux créatures et au mal du Seigneur Noir. Pourtant Elena n’est pas encore maîtresse de son pouvoir. Protégée par un guerrier sans âge et une bande de renégats, elle part en quête d’une cité perdue où, selon la prophétie, un ouvrage mystique détient la clé de la défaite du Seigneur Noir.
Mais si celui-ci la trouve en premier, Elena deviendra son arme la plus terrible…

Mon avis :

Après un premier tome convaincant et annonciateur d’une bonne série de fantasy, ce 2eme tome est là pour monter le niveau. Les 100 premières pages risquent d’être assez éprouvantes si vous avez en horreur les bestioles à huit pattes. D’ailleurs, ce n’est pas la peine d’être arachnophobe pour avoir la chair de poule et faire une grimace de dégout.^^

Après avoir passé quelques mois dans les montagnes où vit Kral et les siens, Elena et la troupe partent pour Val’loa à la recherche du Journal Sanglant, seule arme possible pour vaincre Le Seigneur Noir.

On a reproché à cette saga un manque d’originalité et c’est vrai qu’on peut comparer au Seigneur des anneaux. Le Seigneur Noir nous fait penser à Sauron, Shorkan à Saroumane et comme dans le Seigneur des anneaux, la troupe sera forcée de se séparer. Mais il faut quand même se dire que si Clemens reprend des élements qui ne sont pas nouveaux dans la fantasy, il les reprend avec brio et je n’ai pas du tout eu l’impression de lire un copié-collé.  Originalité ou pas, il m’a été impossible pour moi de ne pas passer un très bon moment en compagnie des personnages avec l’envie de savoir ce qu’il va leur arriver ensuite.

Ce deuxième tome est l’occasion pour l’auteur de faire évoluer les personnages que l’on connaissait déjà. A ce propos, l’évolution d’Elena est intéressante car elle commence à vraiment accepter sa magie et à se considérer autant femme que sorcière. Le lecteur rencontrera aussi de nouveaux personnages qui auront tous un rôle à jouer dans la quête du Journal Sanglant. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le fait que Jordan (le frère d’Elena) soit beaucoup plus présent dans ce tome.

Aussi, James Clemens n’épargne pas ses lecteurs en ce qui concerne ses personnages. Les trahisons et alliances se revèlent et le début du roman est caractérisé par la perte d’un des personnages.

En conclusion, Les foudres de la sor’cière est un deuxième tome peut-être aussi bien que le premier ou même meilleur. Le lecteur aimera retrouver Elena et ses compagnons et grâce au rythme soutenu, le lecteur ne verra pas le temps passé.

Lecture commune faite avec : Scor13, MimiPouss, Nane42, Nanet, Petit-Lips,

https://i0.wp.com/i128.photobucket.com/albums/p181/jesshalliwell/challengelivraddict2011moyen.jpg Livre lu dans le cadre du Big Challenge Livraddict. 5/10 lus

Publicités

6 réflexions sur “James Clemens – Les foudres de la sor’cière

  1. Je suis étonnée que l’on ait comparé au SDA, je ne retrouve rien de probant pour argumenter ces points ! Mais on cherche toujours à dénigrer les auteurs de fantasy et à comparer… ce qui est fort dommage. Bien sûr que l’on peut toujours trouver des points qui se rapprochent, est-ce pour autant une réécriture ?

    Ce deuxième opus m’a emporté, et j’ai eu bien du mal à le poser (ce qui a impliqué un retard sur une autre Lc, mais c’est pas bien grave) Je suis en quête du 3° tome… j’aimerai bien savoir ce que cet auteur talentueux nous à concocté…

    Biz

    • Je compare cette saga avec le SDA parce j’y vois des ressemblances. Mais pour moi, ce n’est pas du plagiat. En même temps, le maitre des ténèbres et son lieutenant sont des choses tellement courantes dans ce genre qu’il est difficile de faire dans l’original et le SDA est l’ouvrage de référence. Perso, je trouve que James Clemens a très bien réussi son truc. 🙂

  2. Il y a effectivement des éléments classiques de la fantasy mais l’auteur réussit à les détourner et à se les approprier, pour concevoir un univers qui lui est propre. Je suis rentrée dans le livre et j’ai vraiment eu du mal à décrocher. Et c’est vrai que question créatures maléfiques James Clemens a une imagination débordante…J’ai frissonné plusieurs fois

  3. J’adore cette saga, elle est l’une de mes préférées, je l’ai dévoré en 3 semaines. Et j’ai très envie de la relire.

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s