Daniel Glattauer – Quand souffle le vent du nord

https://i1.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv64321365.jpg

  Titre VF : Quand souffle le vent du nord

  Titre VO : Gut gegen Nordwind

  Auteur : Daniel Glattauer

  Edition : Le livre de Poche (2011)

Genre : Contemporaine, Épistolaire

Merci à Flo’ pour cette découverte ! 🙂

 Quatrième de couverture :

Un homme et une femme. Ils ne se connaissent pas mais échangent des mails. Jusqu’à devenir accros. Jusqu’à ne plus pouvoir se passer l’un de l’autre, sans se rencontrer pour autant… Savoureuse et captivante, cette comédie de mœurs explore avec finesse et humour la naissance du sentiment amoureux.

Mon avis :

Tout part d’Emmi qui envoie involontairement une demande de résiliation d’abonnement à Léo. Dans les premières temps/pages, les mails sont très espacés puis deviennent de plus en plus rapprochés au point que Léo est la première et dernière personne dont Emmi a des nouvelles dans une journée et vice-versa.

Quand souffle le vent du nord est un livre qui a beaucoup fait parler de lui et vous devez sûrement en avoir entendu parler. Globalement, les avis sont assez positifs même si quelques avis négatifs ou mitigés se détachent du lot. Le mien est un peu mitigé mais le bilan final tend quand même vers le positif.

Quand j’ai commencé ce livre, je cherchais une lecture qui se lise vite et bien et je dois dire que j’ai été servie. Certains mails ne faisant pas plus d’une ligne ou deux, les pages se lisent très vite. Par ailleurs, avec ce livre, c’est la première fois que je m’essaie au genre épistolaire et ce premier essai m’a bien plu. Je retenterai l’expérience.

S’il y a une chose que je n’ai pas aimé, c’est le personnage d’Emmi. Son personnage m’a énervée, j’ai trouvé sa manière d’écrire froide, je l’ai trouvé arrogante et surtout je l’ai trouvé assez immature. J’avoue que je n’ai pas compris certaines de ses réactions. Le personnage de Léo ne m’a fait ni chaud ni froid sauf les moments alcoolisés où je l’ai bien apprécié.

Ces deux là vont entretenir une correspondance sur plusieurs mois mais sans  se rencontrer physiquement ou connaître la vie de l’autre. On sait seulement qu’Emmi est mariée et qu’elle se dit heureuse et que Léo sort d’une rupture difficile. On ne sait pas quels sont leurs passions, leurs hobbys, ce qu’ils n’aiment pas …

Personnellement, j’avais très envie que ces deux là se rencontrent et je ne comprenais pas leur volonté de ne pas le faire. C’est vrai que je me sens incapable de nouer une relation avec un inconnu sans le voir physiquement  ou sans connaître et partager les choses qui lui sont importantes.  C’est aussi pour cela que je ne crois pas qu’Emmi et Léo sont amoureux l’un de l’autre. Pour moi, ils sont amoureux et accros des mails qu’ils reçoivent de l’autre, ce qui est très différent.

Sinon, j’ai beaucoup aimé la fin même si j’ai un peu gueulé au comportement d’un des personnages (spoiler : Je parle d’Emmi. Pourquoi n’est-elle pas allée à ce pu*** de RDV ?? Je n’en veux pas à Léo, il a plus ou moins fait ce qu’il disait, soit couper contact après ce RDV. (fin du spoiler) . J’ai bien aimé ce livre et je pense d’ailleurs rester sur cette fin réussie.

D’autres avis :
Logo Livraddict

Publicités

9 réflexions sur “Daniel Glattauer – Quand souffle le vent du nord

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi sur Emmi qu’est ce qu’elle a pu m’agacer par moment, un brin égoïste j’ai trouvé. Et je partage aussi ton avis sur le fait qu’ils soient amoureux d’une personne virtuelle et non physique. Le mari d’Emmi le dit fort bien d’ailleurs.
    Tu compte lire le 2ème tome ?

  2. Bah moi je n’ai pas du tout aimé parce que Emi m’a vraiment saoûlée et puis j’ai réagi comme toi sur la fin. Quelle bécasse ! Tout ça pour ça ! J’ai été déçue ! Et je ne lirai pas la suite. Tant pis pour eux !

  3. Je pense qu’ils sont dépendants de savoir que quelqu’un pense à l’autre, ils sont donc dépendants de leurs mails, de ce mystère qui se crée de chaque côté de l’écran. J’espère quand même qu’ils se rencontreront par la suite. C’était aussi mon premier livre épistolaire. Le 2e était « le cercle littéraire… » que j’ai lu la semaine dernière, et je pense que le prochain de ce genre sera un Anna Gavalda, que je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir.

  4. Ah oui c’est vrai que le comportement d’Emmi m’a un peu arracher des jurons des fois mais sinon je trouve que le livre reflète à merveille la complexité de la communication de nos jours ^^

  5. Il est dans ma PAL 😀
    Ca ne fait pas de mal d’avoir aussi des avis mitigés, ca permet de modérer l’enthousiasme et de moins culpabiliser si on n’a pas trop aimé ^^ (je compte le lire bientôt, j’espère qu’il va me plaire!)
    En tout cas, je trouve le style d’écriture (en mail) assez original 🙂
    Gros bisous Alf, et mange pas les chats que tu garde 😉

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s