Scott Lynch – Les mensonges de Locke Lamora

https://i2.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv41839781.jpg

 Titre VF : Les mensonges de Locke Lamora

 Titre VO : The lies of Locke Lamora

 Série : Les Salauds Gentilshommes, tome 1

 Auteur : Scott Lynch

 Edition : Bragelonne (2007)

 Genre : Fantasy

 

Quatrième de couverture :

On l’appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L’autre moitié pense qu’il n’est qu’un mythe. Les deux moitiés n’ont pas tort. En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l’épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n’en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu’une mystérieuse menace plane sur l’ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire…

Mon avis :

La première chose qui m’a plu lorsque j’ai entendu parler de ce livre, c’est sa couverture et son illustration par Benjamin Carré. Celle-ci est très réussie et correspond à l’image que l’on se fait de Camorr. Cette ville, sorte de Venise décadente et délabrée est un personnage à part entière dans le roman et l’auteur nous parle aussi de son histoire, de ses coutumes, de la vie de ses habitants.

Les Salauds Gentilshommes m’ont également beaucoup plu. Ils sont drôles et haut en couleurs, j’ai cependant eu une préférence pour Locke Lamora qui a défaut d’être un héros est un anti-héros très charismatique, drôle et attachant. Mauvais combattant et de nature plutôt maigre, il compense ses faiblesses par un grand sens de la comédie. Quant au reste de la bande, ils apportent leur soutien à Locke et donne le plaisir au lecteur de savourer les dialogues. Notez que l’auteur aime maltraiter ses personnages, les « oh merde » ou « oh putain ! » risquent d’être fréquent lors de votre lecture.

D’ailleurs, le style d’écriture et les dialogues sont une autre chose que j’ai beaucoup apprécié. Le style et les descriptions sont travaillés, l’humour et les piques sont présent tout le long et Scott Lynch se permet même d’employer de joli mots bien fleuris. Loin de faire tâche, ces gros mots apportent une touche populaire et de peps au style de l’auteur ainsi qu’une certaine cohésion : Les Salauds Gentilshommes ne s’appellent pas Salauds pour rien.

J’ai aussi aimé le fait que l’auteur alterne récit du présent et récit du passé où l’on suit les jeunes années de Locke et de ses compagnons. Enfin, n’oublions pas de signaler qu’une fois lancée, l’intrigue est très bonne et que les retournements de situations ne manquent pas.   Toutefois, vous devrez vous accrocher pendant environ 200 pages avant de vraiment rentrer dans l’histoire mais une fois rentré, vous n’en ressortirez pas avant la fin.  J’ai également été un peu déçue de ne pas voir Sabetha de tout le livre. On entend beaucoup parler d’elle et au bout d’un moment, l’envie de rencontrer cette rouquine qui fait battre le cœur de Locke se fait de plus en plus pressante. Dans le second tome peut-être ?

En conclusion, Les mensonges de Locke Lamora s’avère être une excellente lecture teintée d’humour malgré une certaine lenteur à la mise en place de l’intrigue.  A lire.

D’autres avis :

Logo Livraddict

Publicités

9 réflexions sur “Scott Lynch – Les mensonges de Locke Lamora

  1. Ton avis me rassure car je l’ai emprunté à la médiathèque sans trop savoir grand chose. Je pense maintenant que je peux me sentir à l’aise dans cette lecture.
    Bises

  2. J’ai bien aimé ce premier tome : je l’ai trouvé très prometteur et original mais il m’a tout de même manqué un petit truc pour que ce soit un coup de coeur…
    Et la perspective de savoir qu’il y aura 7 tomes (je crois) me fait vraiment peur 😉

  3. Ah, en venant j’apprends que notre mystérieuse Sabetha apparaîtra… enfin ! mais je n’ai aps été déçue de ne pas la voir, j’ai au contraire trouvé cette façon de traiter l’amour de xxxx très intéressante et cela donne un charisme fou à cette demoiselle. Surtout lorsque le jeune homme ne parvient pas à… enfin tu vois !

    La suite devrait arriver chez moi lundi ^^ et le troisième sûrement dès sa sortie.

    Biz

  4. Pour moi, c’est plus de 200 pages qu’il a fallu que je m’accroche pour enfin apprécier cette histoire haute en couleurs ! Mais au final, même si j’ai failli abandonner maintes fois, j’en garde un bon souvenir et je lirai la suite pour voir si ce que j’ai ressenti pendant le dernier tiers se confirme. Mais je dois dire que 7 tomes, ça me bloque un peu car comme tu dis à Luna, c’est vraiment dense à lire.

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s