Deborah Harkness – Le livre perdu des sortilèges

https://i2.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv75505778.jpg

Titre VF : Le livre perdu des sortilèges

Titre VO : A discovery of witches

Auteur : Deborah Harkness

Editeur : Orbit (2011)

Genre : Fantastique, Romance

https://duljuvafrihet.files.wordpress.com/2011/05/lectureagreable.jpg

Quatrième de couverture :

Diana Bishop est la dernière d’une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous – démons, sorcières et vampires – le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu’énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis :

Avant même sa sortie, Le livre perdu des sortilèges a bénéficié d’une énorme communication dans plusieurs pays. Ajoutez-y que les avis étaient globalement très positifs,  j’étais donc très curieuse de découvrir ce roman.  Malheureusement, ce livre ne correspondaient pas à mes attentes et si sa lecture fut plaisante et agréable, on est très loin de la lecture marquante ou du coup de cœur.  Je pense lire la suite mais rien ne presse.

Parmi les choses que j’ai aimé, on peut compter :

– le style de l’auteur. Deborah Harkness prend le temps de décrire son univers, de poser ses personnages, de changer de point de vue pour quelques chapitres et cela nous permet de nous immerger encore plus dans l’histoire.

– l’univers et les différentes créatures magiques. Qu’ils soient vampires, sorciers ou démons, chaque créature a sa mythologie spécifique et je pense que l’auteur nous réserve encore plein de choses les concernant. J’ai aussi aimé l’utilisation de l’alchimie et de la génétique. Certaines choses étaient assez difficile à comprendre mais c’est une théorie intéressante que d’associer pouvoir magique et ADN.

Les personnages secondaires sont assez réussis et parmi eux, Ysabeau a eu ma préférence. J’ai eu au début un mauvais pressentiment sur les tantes de Diana mais ce sont aussi des personnages très attachants. Enfin, Matthew m’a fait une première bonne impression mais à l’instar de Diana, mon ressenti les concernant a baissé au fil de ma lecture … Et c’est à partir de maintenant que je vais parler des raisons qui font que ce livre est en dessous de mes attentes.

Je m’attendais à une quête passionnante sur l’Ashmole 782 doublée d’une histoire d’amour  et j’ai été déçue de voir que toute l’intrigue de ce premier tome reposait sur l’histoire entre  Diana et Matthew .  Concernant ce dernier, il passe du prédateur sexy à l’homme sur-protecteur et je n’ai pas trop aimé ce changement.

Aussi, je ne félicite pas le traducteur de ne pas faire tutoyer les deux amants. J’étais toutefois prévenue de cette particularité mais je pense que c’est surtout mon non-romantisme qui a fait que l’histoire d’amour des deux personnages m’a laissée de marbre. On dira ce qu’on voudra mais une histoire où les deux amoureux se connaissent depuis à peine quelques semaine et pensent aux enfants, à se sacrifier pour l’autre, à acheter une propriété commune, à adopter un chat, à appeler EDF parce que le compteur est déréglé, je n’y crois et surtout à notre époque.

Enfin, je suis assez vite rentrée dans le roman même si au final, je déplore une certaine monotonie. Diana ne se trouve qu’une fois dans une posture délicate et en ressort très (trop ?) vite. Le reste du temps, il ne se passe pas grand chose et le livre aurait gagné à être réduit. Au final, je me suis pas mal ennuyée à attendre le moment où l’action démarrera enfin et où fermer le livre sera difficile. Heureusement, la fin laisse supposer une accélération du rythme même si pour cela, il faudra attendre le deuxième tome.

Au final, mes attentes sur ce livre n’étaient pas les bonnes. Je retiens quand même l’univers et la mythologie des créatures.

Toutefois,  si vous avez l’âme d’un romantique, que vous croyez au coup de foudre et que les histoires d’amour vous font rêver, je vous conseille ce livre.

D’autres avis :
Logo Livraddict

Publicités

8 réflexions sur “Deborah Harkness – Le livre perdu des sortilèges

  1. C’est vrai que quand un livre a de nombreux avis positifs, on s’en fait une certaine idée… moi j’ai vraiment bien aimé même si je suis d’accord sur le fait que les traducteurs ne gèrent pas du tout avec le vouvoiement (c’est très souvent que ça devient un problème d’ailleurs) 😦

  2. Ahem, finalement je pense que je ne vais pas être trop impatiente de lire ce bouquin…parce que moins romantique que moi, c’est difficile de trouver, lol. Donc si je croise le livre en occasion, why not, mais sans plus !

  3. Ma petite soeur vient de s’acheter ce livre… le résumé ne me tente pas vraiment, donc au vu de ton avis, je suppose qu’il ne pourra qu’être une bonne surprise !
    (tu mets en valeur certains détails qui me plaisent énormément d’ordinaire…)

  4. A réserver aux âmes romantiques donc ! lol J’avoue que si ça se passe comme ça dans le livre ce n’est pas très crédible… Le vouvoiement risque de me gêner par contre, ça doit être bizarre…

  5. Eh bien, on a eu exactement les mêmes impressions sur ce roman ! Sauf pour l’association magie-ADN à laquelle je n’adhère pas 🙂 Et effectivement, carton rouge à la traduction, parce que franchement…^^

    Je lirai quand même le tome 2, je pense qu’il bougera un peu plus, enfin j’espère…J’espère aussi que Matthew et Diana seront moins gnangnan parce qu’autant je peux me montrer indulgente quand il s’agit de Young Adult et donc d’ados, autant là je trouve ridicule pour deux personnes de 35 et 37 (enfin plusieurs siècles de 37 lol) ans :D.

  6. J’ai trouvé ce livre pas mal, il sortait un peu des sentiers battus et les descriptions ne m’ont pas semblé interminables !! bizarre moi qui n’aime pas ça. J’ai vraiment envie de lire la suite je pense que cela va mieux bouger.

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s