Cecilia Correia – La guilde de Nod T1 : Genèse

https://i1.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv36084266.jpg

 Titre : Génèse

 Série : La guilde de Nod

 Auteur : Cecilia Correia

 Edition : Rebelle (2012)

 Genre : Fantastique

Quatrième de couverture :

Londres, fin du XIXe siècle. Elisabeth Rosebury, dite Lily, tente d’échapper à un mariage forcé. Elle est sauvée de justesse d’une agression par Guillaume, un vampire mélancolique vivant dans un étrange château. Lily porte en elle un lourd héritage, elle fait partie de ceux que l’on nomme les descendants de la malédiction. Eux seuls peuvent devenir vampires, et Guillaume, forcé par les lois obscures de la Guilde, n’a d’autre choix que de faire d’elle sa première éveillée. Mais cette transformation leur réservera des surprises, elle les entraînera dans une aventure passionnante, à la recherche d’un mystérieux Maître mage…

Mon avis :

J’avais envie de découvrir les éditions Rebelle et c’est l’avis de Jess qui m’a convaincue de me tourner vers celui-ci en particulier que j’ai beaucoup aimé malgré quelques petites choses qui m’ont chiffonée.

Tout d’abord, un petit mot sur la couverture que je trouve très réussie et surtout pensée. En effet, chaque élément de cette image a sa place dans le roman.

Maintenant, passons aux choses sérieuses. La première chose qui m’a charmée avec ce livre, c’est l’écriture de l’auteure que je trouve très bonne voire poétique. Les descriptions sont là où il le faut et elle arrive parfaitement à bien nous faire voir les sentiments des personnages. J’ajouterai aussi que l’époque victorienne ajoute un certain charme à l’histoire bien que je ne sois pas particulièrement fan de cette période.

Concernant les personnages, nous en suivons trois en particulier : Lily, Guillaume et Marcus. D’ailleurs, si je n’ai pas un coup de coeur pour le roman, j’en ai eu un pour Marcus. Marcus possède une joie de vivre forte, de l’humour, de l’ironie et une sensibilité cachée. Incroyable comme ce personnage regroupe tout ce que j’aime chez un personnage ou chez une personne. Et même l’auteur lui a donné le physique qui me plait. 😀

Non, j’ai adoré Marcus. En lisant la chronique de Jess, je savais qu’il me plairait d’avance et j’avais hâte de le rencontrer. A côté Guillaume fait pâle figure. Au début, il est très mélancolique voire grognon et ne m’a pas inspirée vraiment de sympathie. Mais au fil de l’histoire et au fur et à mesure que Guillaume se détache de sa culpabilité liée au passé, on le découvre plus heureux et plus intéressant.

Enfin, nous avons Elisabeth ou Lily, c’est un personnage qui m’a paru sympathique au premier abord. Elle souhaite décider de son destin et n’a pas envie que d’autres lui dictent à sa place. Une femme forte de son époque en somme.  Mais j’ai quand même trouvé qu’elle pleurait un peu trop. Oui, je l’avoue. Les personnages qui pleurent trop à mon gout m’énerve. Heureusement que Lily a d’autres avantages dans sa poche.

Concernant le mythe des vampires, il se trouve que l’auteur s’est basée sur la Génèse pour créer sa mythologie. Cependant, j’avais déjà lu des mythes expliquant l’origine des vampires par le meurtre d’Abel par son frère Cain. Mais comme beaucoup d’auteurs, Cecilia Correia a adapté le mythe à sa sauce. La recette marche et j’aime beaucoup. Et puis, c’est sans compter la « présence » de Lilith qui est probablement la figure mythologique qui me fascine le plus.

Outre le caractère mélancolique de Guillaume et les crises de larmes de Lily, la romance entre ses deux personnages ne m’a absolument intéressée ni touchée. Je l’ai même parfois trouvé inconhérente. Bref, je ne vous cache plus que j’ai craqué sur Marcus et que si Lily pouvait aller voir du côté du Romain, ça me plairait beaucoup. ^^

Bref, je suis convaincue en ce qui concerne ce livre. L’écriture est très belle, le mythe des vampires bien exploités et les personnages bien qu’ils ne m’aient pas tous plus à la même échelle, ont beaucoup de potentiel. Enfin, je ferais une petite dédicace à Lamek, ce personnage m’a vraiment fait rire.

D’autres avis :

Logo Livraddict

Publicités

5 réflexions sur “Cecilia Correia – La guilde de Nod T1 : Genèse

  1. Merci beaucoup pour ton avis ! Et… oui… il est possible que Lily aille faire un tour du côté de ce cher Romain dans la suite de leurs aventures 😉

  2. Pingback: LA GUILDE DE NOD, Tome 1 : Genèse | Soyez rebelles !

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s