Paul Faurey – La bombe des mollahs

Titre : La bombe des mollahs
Auteur : Pierre Faurey
Edition : Edition Rocher (2012)
Genre : Thriller, Espionnage

Merci à Livraddict et aux Editions Rocher pour ce partenariat ! 🙂
Quatrième de couverture :
Syrie, Turquie, Iran… tous aspirent à disposer de l’arme atomique. Mais Israël fera tout pour les en empêcher. Absolument tout. Beyrouth, 1984. Michel Desjours, un officier français, est sauvagement assassiné dans le cimetière chrétien de la ville par Walid Kamal, terroriste palestinien responsable d’attentats meurtriers depuis trente ans. Istanbul, 2011. François Desjours, son fils, haut fonctionnaire, est envoyé dans la métropole turque pour exfiltrer Loubna Maalki, une physicienne syrienne, car elle détient les preuves d’un programme nucléaire iranien en cours. Elle n’est pas seulement traquée par le Français ; les services turcs, israéliens, iraniens la veulent, morte ou vive ; Walid Kamal tire les ficelles des intrigues. Agents doubles, triples, on ne peut se fier à personne. Les chemins de François Desjours et de Walid Kamal vont se croiser. Mais pour raison d’Etat, la vengeance est interdite.

Mon avis :
La bombe des mollahs est un roman d’espionnage extrêmement ancré dans la réalité. Je me suis d’ailleurs souvent demandé quand s’arrêtait la fiction et où commençait la réalité. Pour les personnages et leur aventure, c’est sûr qu’on est dans de la fiction mais en revanche, le contexte lui est très réel. Celui-ci s’ancre dans la situation géopolitique du Moyen Orient avec une attention toute particulière sur l’arme atomique. Si vous trouviez que cette situation est un véritable nid de guêpes, La bombe des Mollahs ne vous fera pas changer d’avis. A votre choix de faire soit des recherches simultanément de votre lecture soit de se laisser porter par les informations données par l’auteur. Je tiens à préciser que la multitude d’informations est à double tranchant. Sur certains aspects, j’ai bien compris mais sur d’autres, en particulier sur la science nucléaire, j’ai été bien larguée. ^^
Voilà pour le contexte. Passons maintenant à l’intrigue en elle-même. Celle-ci se passe en Istanbul et l’auteur nous ballade de quartier en quartier de la ville. Immersion totale.
J’ai trouvé que l’intrigue pouvait très bien faire office de film d’espionnage. On y retrouve des éléments assez classiques. Un héros sûr de lui, une demoiselle en détresse pas si fragile que ça, d’autres espions, un tueur à gage et puis les hiérarchies.
J’avoue avoir eu du mal à la lecture du roman. Au début, le style de l’auteur me paraissait très banal.
Toutefois, je me suis décidée à lire comme je regarderai un film et ce désagréable sentiment a fini par disparaitre au point que j’ai trouvé une description d’une chorégraphie de danse, très bien écrite.
Il y a également beaucoup de personnages même si trois comptent vraiment. Parmi eux, il y a François Desjours, Loobna Maalki et Walid Kamal. Je n’ai pu malheureusement m’attacher à aucun même si les bases sont bonnes. François m’a paru parfois trop sûr de lui mais j’ai apprécié son ironie. Walid Kamal est un personnage pleins de surprises et assez intéressant. Quant à Loobna, elle semble  assez naïve et … disons qu’un personnage féminin est toujours intéressant dans ce genre d’histoires. Je pense aussi que l’alternation des points de vue dans un même chapitre a pu nuire aux personnages. Je m’explique : le personnage A essaye d’escroquer le personnage B, le point de vue se place du côté du personnage A.  Pour moi, c’est évident que B se fait avoir mais le voir mordre à l’hameçon aussi vite est presque insupportable.
Certes, je ne me suis pas attachée aux personnages, mais l’intrigue est très rapide et les rebondissements vont assez vite. Scénario de film d’espionnage, je vous disais.
En conclusion, j’ai pu observer plusieurs impressions au cours de ma lecture. Un début/milieu un peu laborieux mais la fin m’a franchement laissé sur une bonne impression. Au final, La bombe des mollahs ne m’aura peut-être pas converti au genre de l’espionnage mais j’ai de quoi faire pas mal de recherche sur la situation politique au Moyen-Orient et en globalité, la lecture est plutôt plaisante.
Merci encore à Livraddict et aux Editions du Rocher pour m’avoir permis de faire cette découverte.

Publicités

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s