Robin Hobb – L’apprenti assassin

Titre VF : L’apprenti assassin Titre VO : Assassin’s apprentice Série : L’assassin royal T1 Auteur : Robin Hobb Edition : J’ai Lu (2005) Genre : Fantasy Quatrième de couverture : Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame… Mon avis : Grâce au challenge Livra’deux pour PAL addict, j’ai enfin pu commencer cette saga de fantasy plutôt célèbre. Merci à Louve pour son choix. Bon, j’avais également le choix entre deux autres livres. ^^ Autant le dire de suite, je suis loin d’avoir autant accroché qu’à la majorité à ce premier tome. Ce fut une lecture agréable mais j’ai quand même lu les 100 dernières pages en diagonale avec l’envie de passer à autre chose … Je continuerais toutefois cette saga même si c’est dans un futur assez indéterminé. Commençons d’abord par énoncer les raisons de cette envie de poursuivre malgré une petite déception. Robin Hobb semble avoir créer un monde riche en royaumes, coutumes, alliances politiques et c’est un élément essentiel à mes yeux pour toute bonne saga de fantasy qui se respecte. Des personnages m’ont également interpellée. Je pense au Fou, à Umbre ou encore Burrich. Forcément, j’espère en apprendre plus sur ces personnages dans les prochains tomes et leur appréciation future sera en grande partie basé sur la satisfaction ou pas de ce souhait. Passons maintenant aux raisons qui font que L’apprenti assassin n’a pas été la découverte que j’attendais. Premièrement, j’ai cru comprendre que le style d’écriture était une des choses qu’aimaient beaucoup ses fans. Malheureusement, je n’ai pas du tout été conquis. Je ne dirais pas que je n’ai pas aimé, juste que sa façon d’écrire ne m’a pas touchée et les descriptions m’ont souvent donné envie de sauter des paragraphes. D’habitude, les descriptions ne me gènent pas mais ici, ça n’a pas pris … Deuxièmement, j’ai regretté que la narration soit du point de vue exclusif de Fitz. Comme vous le savez peut-être, j’aime particulièrement lorsqu’un roman possède plusieurs points de vue narratif. Cela permet non seulement d’en apprendre plus sur chaque personnage mais aussi de retrouver un personnage préféré à un autre. Dans le cas de ce livre, une « multi-narration » aurait été utile pour assouvir ma curiosité concernant le Fou ou Umbre.  Et puis, je ne me suis pas attachée à Fitz. Les évènements narrés dans ce tome se passent durant son enfance et son adolescence mais ils sont racontés alors que Fitz semble adulte depuis longtemps et je ne sais pas si c’est cette raison ou le fait que Fitz soit un enfant mais je n’ai pas vraiment réussir à ressentir les aventures du garçon. Difficile d’expliquer mais j’ai plus eu l’impression d’être une spectatrice. Troisièmement, je regrette que les heures passés avec Umbre ne soient pas si présente que ça. Si cette saga me tentait, c’était principalement pour son côté « assassin royal ». Il était donc logique que j’en attendais beaucoup de cet apprentissage. Enfin, j’attends surtout de Fitz qu’il soit un anti-héros, ce qui n’est pas le cas pour le moment. Mais je sais que ce tome est seulement le premier sur les treize que compte la série. Si ce premier tome est assez pauvre en action, j’ai  espoir que la suite apportera son lot de rebondissements, d’alliances, de trahisons, de révélation, d’atmosphère sombre et dure, que Fitz deviendra un anti-héros comme je les aime et que j’en apprendrais plus sur les autres personnages. Et si non, ça fera toujours une série de moins à lire. 😀

Publicités

10 réflexions sur “Robin Hobb – L’apprenti assassin

  1. oh fitz n’est pas vraiment un héros. Petit à petit il tombe dans l’anti-héros à sa manière. Maintenant j’ai trouvé que les autres tomes sont plus aboutis. Ici on découvre Fitz et son univers mais pour ma part même en ayant adoré la saga Fitz n’est pas mon préféré c’est le fou ^^

  2. Je suis contente de lire un avis qui pointe les « côtés négatifs » de l’Assassin Royal. Je l’ai lu il y a un moment, sans jamais y avoir accroché et je n’ai jamais trouvé quelqu’un capable de mettre des mots sur ce que je n’appréciais pas dans cette saga car tous ceux que je connais sont fans de la série! Ta chronique met des mots sur ce que je n’ai pas apprécié dans ce premier volume sauf que, contrairement à toi, je ne me suis jamais sentie d’humeur à continuer ^^

    • Concernant l’envie de continuer, celle_çi vient surtout du fait que j’ai déjà le tome 2 dans ma PAL vu que j’ai profité d’un concours pour faire leur acquisition ^^

  3. Ah, dommage que tu n’aies pas tant accroché que cela à ce premier tome. J’avoue que cette série reste pour moi un must de la Fantasy que je relis régulièrement. J’espère que la suite arrivera à plus t’accrocher.

  4. Oh dommage que tu ne sois qu’à moitié convaincue ! C’est vraiment une série que j’affectionne mais c’est vrai qu’il s’y dégage une certaine lenteur. Ce n’est pas une série fantasy de bruit et de fureur.
    Si tu veux que Fitz soit un anti-héros, persiste et tu ne seras pas déçue ! ^^ J’adore le Fou également.

  5. J’ai eu exactement les mêmes restrictions que toi que ce soit sur le style de l’auteur, la narration ou le personnage de Fitz (et je ne me suis toujours pas décidé à lire le tome 2).
    en tout cas, voilà qui me rassure un peu : j’avais la sensation d’être la seule à ne pas avoir accroché.

  6. Aïe ! Je m’étais toujours dis qu’il faudrait que je teste un jour cette série qui semblait mettre tout le monde d’accord ^^ C’est la première fois que je vois un commentaire mitigé.

  7. Au début, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, mais au fil des tomes, cette série s’est imposée comme ma saga fantasy préférée…mais je conçois que ce premier tome puisse paraître un peu laborieux…

  8. J’adore cette saga, mais en effet je pense qu’il faut persévérer. Il faut aussi savoir que le découpage français de la saga format poche en 13 tomes ne correspond pas au découpage original, donc parfois des coupures entre les tomes qui n’ont pas de sens (c’est à la base deux trilogies, et d’ailleurs Robin Hobb à écrit une autre trilogie entre les deux). J’adore le fou c’est mon personnage préféré 😀

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s