Eli Esseriam – Cavalier Pâle : Elias

Série : Apocalypsis, T4

Auteur : Eli Esseriam

Edition : Matagot (2012)

Genre : Jeunesse, Fantastiquen

Ressenti : tresbonnelecture

Quatrième de couverture :

Elias Land, le Cavalier Pâle, est sensible, introverti et mélancolique. Son physique androgyne et son bégaiement rendent ses relations aux autres difficiles, voire douloureuses. Elève brillant, il se passionne pour les sciences et découvre qu’il peut manipuler le temps et se promener dans le passé ou l’avenir.

Il peut induire la maturation des maladies ou le vieillissement prématuré des êtres vivants par le toucher. Sa bienveillance et sa promptitude à culpabiliser le poussent à porter constamment des gants et à prendre d’innombrables précautions de façon obsessionnelle. Il sera le bourreau involontaire et désespéré de nombre de personnes avant de se résoudre à son destin.

Mon avis :

En ce qui me concerne,  la série Apocalypsis d’Eli Esseriam est, sans aucun doute, l’une des meilleures découvertes de l’année. Bien que n’ayant pas écrit de chroniques sur les tomes 2 et 3, je les ai trouvé aussi bon que le premier que j’avais beaucoup aimé. Ce 4eme ne déroge pas à la règle. Après avoir rencontré les Cavaliers Blanc, Rouge et Noir, il ne nous manquait plus que le Cavalier Pâle pour enfin passer aux choses « sérieuses ».  L’une des choses qui me font vraiment apprécié cette série, c’est l’adaptation de l’auteur à chacun de ses narrateurs. Dans le premier tome, le style était recherché, à l’image d’Alice, dans le 2eme, le style est beaucoup plus direct voire parlé … Là, encore Eli Esseriam adapte sa narration avec son personnage. En effet, Elias est capable de manipuler le temps, de se rendre dans le futur ou dans le passé. La narration de ce 4eme tome est basée sur des lettres écrites par un Elias du futur à un plus jeune Elias et ces lettres comprennent des souvenirs. Et comme la manipulation du temps a des conséquences, vous devez bien comprendre que cette narration ne sera pas du tout linéaire !

Concernant, Elias, c’est un personnage doux, sensible et son état de tristesse ou de mélancolie le rend attachant. J’ai beaucoup aimé sa relation avec sa mère. D’autant plus que celle-ci est très tragique car il ne peut pas toucher ceux qu’ils aiment sans les tuer. Au contraire, le personnage du père est détestable et comme Elias, on se demande comment sa mère a pu tomber amoureuse de cette personne.

Le tome marque donc la dernière étape avant la dite Apocalypse. Nous en apprenons un peu plus sur le futur, sur ce qui va se passer, sur ce qui pourrait se passer … et sur les Apôtres de l’Infini, les fameux « méchants » de la série. Cependant, bien de questions demeurent : quels sont leur intêret et surtout comment l’auteur va t’elle s’y prendre pour faire rencontrer les quatres Cavaliers, se débarrasser de ces ennemis et mener une Apocalypse en un seul tome ? Toutefois, mon petit doigt me dit qu’Eli Esseriam a sûrement fortement réfléchi au dénouement avant même de commencer à écrire et je pense qu’Omega sera aussi bon voire meilleur que les 4 autres. Réponse en octobre !

En bonus, voici quelques extraits qui m’ont particulièrement parlés :

« Bien sûr que si ! A chaque fois que quelqu’un nait, c’est un univers complet qui apparait avec lui ! Tout change, tout se réorganise et s’aménage en fonction de lui ! Autour de lui ! Et quand il disparait, tout est à refaire en sens inverse ! Alors si, si, c’est la fin du monde ! »

 » Je veux juste t’expliquer que nous avons tous un destin. Les épreuves que nous traversons, les douleurs que nous supportons et les pertes que nous essuyons une raison d’être. En les effaçant, juste comme ça, on supprime de la sagesse, de l’expérience, du mérite et de la dignité. On s’ampute de nos valeurs les plus constructrices. On s’abîme soi-même. Parfois, ce que nous avons de plus sombre en nous et aussi ce que nous avons de plus beau. »

D’autres avis :

Logo Livraddict

Publicités

4 réflexions sur “Eli Esseriam – Cavalier Pâle : Elias

  1. J’ai hâte de lire le 5ème tome aussi, vivement octobre que l’on puisse savoir comment tout cela va se terminer. J’ai hâte ! Et je suis d’accord, Elias est super attendrissant, même s’il a le don le plus effrayant ^^

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s