Trevor Shane – Enfants de la paranoia

 Titre VO : Children of paranoia

  Auteur : Trevor Shane

  Genre : Thriller, Science Fiction

  Edition : Michel Lafon (2012)

tresbonnelecture

  Quatrième de couverture :

Règle un : on ne tue pas les innocents
Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans

Depuis des siècles une guerre clandestine, ignorée du commun des mortels, oppose deux anciens clans qui se déchirent au nom du Bien et du Mal. Des deux côtés : des assassins endoctrinés et entraînés dès leur plus tendre enfance à haïr et détruire le camp adverse. Artistes de la dissimulation, ils maquillent leurs meurtres en actes de violences aléatoires : des affaires qui curieusement ne sont jamais résolues. Joseph, vingt ans, est l’un de ces tueurs d’élite. Plongé dans la brutalité depuis sa naissance, il ne connaît qu’une réalité : tuer ou être tué. Mais lors d’une réunion dans le New Jersey, il tombe dans une embuscade tendue par l’ennemi. Échappant de peu à ce piège mortel, Joseph se réfugie à Montréal où il rencontre Maria, une jeune innocente de seize ans. Pour la première fois, son esprit froid et impitoyable chancelle. S’il veut sauver la femme qu’il aime, il doit abandonner la vie qu’il a toujours connue et les gens qui ont combattu à son côté. Osera-t-il transgresser les règles et protéger une autre vie que la sienne ? Une seule vérité demeure : le premier à tuer est le dernier à survivre. Toutes les guerres ont des règles. Si vous les enfreignez, vous devenez la cible.

Mon avis EXPRESS :

Ce n’est pas vraiment sa couverture toute jaune qui m’aura donné envie de lire ce livre mais les différents avis que j’ai pu lire dessus. Je ne rejoins pas les coups de coeur d’autres blogolecteurs mais j’ai trouvé ce roman très bon.

Le roman nous est narré par Joseph, 23 ans, qui depuis ses 18 ans tue. C’est un soldat dont  la cause et d’éliminer les leurs. Pourquoi ? Parce qu’il est le Bien et qu’ils sont le Mal. Voilà des siècles que les générations antérieures de sa famille se battent pour une guerre secrète. Mais depuis quelques temps, Jo commence de plus en plus à douter. A t’il vraiment une bonne raison de faire ce qu’il fait ? Ces doutes s’ancreront plus profondément en lui quand il fait la rencontre de Maria.

Là, on aurait pu sombrer dans le romantisme gnian-gnian qui me hérisse et bien qu’amour et coup de foudre, il y ait, je n’ai pas trouvé ça cul-cul la praline du tout ! Au contraire, j’ai souvent été émue par nos deux jeunes amoureux. Le point de vue « homme » y est-il pour quelque chose ?

Pour ceux qui ne seraient pas totalement satisfait par cette dimension de l’histoire, sachez que tomber amoureux quand on appartient à cette guerre n’est pas facile et encore moins quand pour Maria et Joseph. Les rebondissements, poursuites et coups de feu s’enchainent alors.

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre à lisant ce livre et j’ai été agréablement très surprise. Il y a du rythme, de l’émotion, que demandez de plus ?

Apparemment, Enfants de la paranoia est le premier tome d’une série, ce qui peut se comprendre en lisant les dernières pages. Cependant, j’avoue que la possibilité d’un one-shot aurait été aussi bonne.  Certes, de nombreuses questions resteraient en suspens et beaucoup de lecteurs se sentiraient frustrés mais ça serait encore plus tragique.

D’autres avis :

Logo Livraddict

Livre lu dans le cadre du challenge :

Publicités

7 réflexions sur “Trevor Shane – Enfants de la paranoia

  1. C’est terrible !!! J’ai adoré, j’ai eu beau fouiller le net pas moyen de trouver la date de parution du tome 2. Je suis atterrée.

  2. Comme toi, je ne savais pas trop a quoi m’attendre, et, au final, je suis bien contente de l’avoir découvert … amour, action, que du bon, mal gré quelques questions !

    Biz

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s