Marissa Meyer – Cinder

 Quatrième de couverture :

A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

tresbonnelecture

Mon avis :

En voilà une très bonne surprise ! J’avais profité d’une offre éclair pour acheter ce livre en ebook et parce que la couverture m’avait beaucoup plu. Ce n’est que récemment que j’ai pu lire des avis positifs dessus et comme le choix du Chapelier Fou s’est porté dessus pour le mois de mars, je l’ai très vite lu. Au début, j’ai eu un peu de mal avec les descriptions mécaniques puisque je l’ai lu en VO mais au final, les dialogues ou la narration se comprennent sans gros problème.

Comme le prénom de l’héroïne l’indique (ou pas ^^), Cinder est une réécriture du mythe de Cendrillon. On reprend une belle-mère méchante, des tâches à n’en pas finir, un prince, un bal mais on l’adapte à la sauce cyberpunk avec une Cinder cyborg réparatrice de robots dans un New Beiijing futuriste. Moi, qui aime beaucoup tout ce qui est réecriture de contes ou mythologies, j’ai tout de suite été séduite par cette version là.

Au niveau des personnages, ils m’ont fait une très bonne impression. Tout d’abord, il y a Cinder est très attachante, débrouillarde. J’ai aussi beaucoup aimé son androïde Iko qui suite à un dysfonctionnement heureux est pourvu d’une vraie personnalité que j’ai trouvé très pétillante. J’ai aussi aimé suivre le prince Kai, ses doutes, ses craintes … Je ne cite que ces trois personnages là mais au final, aucun personnage ne fait office de tapisseries.

Outre le conte revisité de Cendrillon, j’ai beaucoup aimé l’aspect politique du roman. La relation entre Kai et Cinder occupe une place un peu importante mais ce qui prime, c’est surtout la pandémie de peste et  l’état des relations entre les Terriens et les » Lunars » (je ne sais pas comment ils ont traduits ça en français ^^) dont la reine Levana est la souveraine. A ce propos, même s’il s’agit d’un autre conte, la reine Levana m’a fait pensé à la reine dans Blanche-Neige avec un soupçon de magie fäe.

Au final, Cinder est une très bonne découverte. Si il y a une chose que je regrette, c’est que l’intrigue dont certaines révélations soit assez prévisible mais ça ne m’a pas empêché de trouver le rythme prenant et d’apprécier l’histoire.

Par ailleurs, j’ai vu que la suite introduisait de nouveaux personnages et reprenaient le conte du Chaperon Rouge, à voir si j’attends la sortie VF ou si je me lance dedans en VO.

D’autres avis :
Logo Livraddict

Publicités

5 réflexions sur “Marissa Meyer – Cinder

  1. Je suis ravie de découvrir un nouveau blog! 😉 Ce livre me fait très très envie… Rien que la couverture m’a conquise. J’ai pu lire les première pages et vraiment ça promet… Ton avis ne fait que confirmer. J’espère pouvoir l’acquérir bientôt!
    Bonne soirée!

  2. J’avais bien aimé ma lecture, mais j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au début, et j’ai eu du mal avec le fait que Cinder soit un cyborg, même si on la voit comme une humaine. Mais l’intrigue était juste prenante alors j’ai tout simplement adoré!

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s