Top Ten Tuesday : Les 10 livres les plus intimidants

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Le thème de la semaine porte sur les 10 livres les plus intimidants

Pour faire ce top, je vais m’en tenir uniquement à ma PAL. 🙂

# 1 Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. Au moins, je l’ai en ebook donc je ne le vois pas mais sa réputation de classique et son format épistolaire me font un peu peur …

# 2 Belle du seigneur d’Albert Cohen. D’abord, c’est un pavé (+ 1000 pages) et rien qu’à lire la quatrième de couv’, on est impressionnés

# 3 Crime et châtiment de Dostoïevski. C’est encore un ebook et heureusement parce que c’est un classique de la littérature russe et ça peut intimider

# 4 Anna Karénine de Leon Tolstoï. Même remarque qu’en haut.

# 5 Velum d’Hal Duncun. Déjà parce que c’est un pavé (environ 800 pages en poche) et surtout parce qu’avec les avis dessus, ça a l’air d’être le genre de livres très complexe où il faut être à 200 % dans sa lecture

# 6 Les misérables de Victor Hugo. Un monument de la littérature française. On connait tous (enfin, presque tous, hein Nabilla XD) Gavroche, Jean Valjean ou encore Cosette même si on n’a pas lu ce livre ou vu une de ses adaptations et en plus quand on possède comme moi la version intégrale en poche chez Pocket (1600 pages), ça impressionne encore plus. ^^

# 7 Caïn de José Saramango. Pour changer, ce roman est assez court (moins de 200 pages) mais l’appréhension de l’écriture de Saramango et le thème qui me plait mais qui peut être complexe font que ce livre figure dans ce top.

# 8 L’échiquier du mal T1 de Dan Simmons. En voyant ce livre, j’ai la même impression que j’ai avec Velum.

# 9 La horde du contrevent d’Alain Damasio. Déjà parce que ce livre a l’air d’un ovni littéraire, parce qu’il a sa réputation et parce qu’il pèse son poids

# 10 Looking for Alaska de John Green (ou tout autre livre de John Green) Pourquoi ? Parce que à en croire les autres lecteurs, cet auteur est génial, ses romans sont très émouvants.

 

Et voilà sur les 10 livres, on peut en considérer que 5 m’impressionnent parce que ce sont des classiques, l’un pour son écriture, trois pour leur complexité apparente et un pour son succès. D’ailleurs, je me rends compte que je suis plus intimidés par des livres qui ont traversé les époques, joué une influence sur notre culture et sur des générations d’auteurs que par les livres récents les plus lus ou aimés. 🙂

Publicités

12 réflexions sur “Top Ten Tuesday : Les 10 livres les plus intimidants

  1. J’ai lu Anna Karénine et franchement je l’ai plus facilement que ce que je pensais au départ ;).
    Je suis totalement d’accord pour Les Misérables, et j’ai La horde du contrevent dans ma pal 🙂

  2. Je ne peux que te conseiller de te jeter à l’eau en ce qui concerne Les liaisons dangereuses et La horde du contrevent. Le premier est un chef d’oeuvre, le deuxième l’est tout autant 😀

  3. J’aurais aussi pu mettre Crime et châtiment et les misérables. Déjà que je mets des plombes à lire un classique, un d’autant de pages, je n’imagine pas !

  4. La Horde est un de mes chefs d’œuvre, à lire sans crainte (cela dit, on adore ou on déteste !) et sinon L’échiquier du mal se lit bien. J’aurais les mêmes craintes que toi sur Vélum, qui n’est pas dans ma PAL d’ailleurs.

  5. « Les liaisons dangereuses » quel bonheur! Lance-toi sans hésiter, c’est un régal 🙂
    J’ai beaucoup aimé « Anna Karénine » mais je comprends qu’il fasse peur…

  6. Hihi justement je suis en train de lire Les Misérables en ce moment. Bon je le lis super lentement et je n’ai que peu avancé depuis 2 mois, mais j’aime bien lire les classiques comme cela. J’avais bien réussi avec Notre Dame de Paris l’an dernier et j’avais adoré en plus 🙂
    Bises ^^

  7. « Les liaisons dangereuses » est un superbe roman et la forme épistolaire passe très bien. « Belle du seigneur » fait peur mais c’est un roman magnifique aussi quant aux « Misérables », il est vrai qu’il est long mais il vaut vraiment le coup. Les autres, je ne peux pas dire…

  8. Je ricane bêtement dans mon coin, parce que les classiques que tu cites m’ont intimidée, ou m’intimident encore !
    Pareil pour La Horde du Contrevent : j’ai lu le début, le style est costaud, et c’est un monument, donc je suis assez impressionnée ! En revanche, Looking for Alaska, non : je voulais découvrir l’auteur, et j’ai aimé ce que j’ai découvert (mais ce n’est probablement pas le meilleur de son œuvre). Mazette, ça nous fait 6 titres en commun sur 10, tout ça !

  9. Je partageais ton sentiment pour Crime et Châtiment et sache que j’ai réussi à le dépasser il y a peur et que je ne l’ai pas regretté pas (sait-on jamais, ça peut t’aider à sauter le cap !).

    En tout cas, je te rejoins sur les classiques (qui comme tu le soulignes à la fin ont traversé les siècles et influencé indirectement la culture actuelle), il est souvent très (trèèèèès) intimidant de se lancer (peur de la réputation de l’ouvrage voire peur de ne pas être à la hauteur dudit bouquin, c’était mon cas en tout cas ^^) mais arrive un moment où on a envie d’en découdre et paf (ça fait des chocapics, euh non, au temps pour moi) et paf donc, tout se débloque, on commence à le lire et la sauce prend (ou pas).

    Bref, j’espère que tu parviendras à les affronter (je vais surveiller ça de près).

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s