Samantha Bailly – Au delà de l’Oraison T1 : La langue du silence

Quatrième de couverture :

 Mylianne Manérian est une jeune fille sans histoire. Alors pourquoi est-elle retrouvée morte dans une ruelle lugubre? De l’avis général, c’est l’œuvre des clans, ces rebelles qui menacent la paix du royaume. Les deux sœurs de la défunte, Aileen et Noony ne se satisfont pourtant pas de cette explication.
Aileen, envahie par la haine, est prête à tout pour venger sa cadette au risque de se trouver mêlée à des intrigues qui la dépassent.
Noony, quant à elle, se révolte en apprenant que leur royaume projette d’envahir Rouge-Terre, un continent voisin, quitte à faire des milliers de victimes.

Au milieu de l’indifférence générale – la mort est une généreuse source de revenu – les deux sœurs vont tenter de stopper les conflits et de révéler au grand jour les manipulations de leurs dirigeants.

Mon avis :

lectureagreable

La première fois que j’ai « entendu » parler de ce roman, c’était en recevant un livre du catalogue Mille Saisons et même si le résumé de La langue du silence me tentait bien, c’est finalement 2 ans et demi plus tard que j’ai pu lire ce livre. J’avertis que j’ai lu l’édition de Mille Saisons et non l’intégrale publiée récemment chez Bragelonne. J’étais aussi curieuse de voir où s’arrêterait ce premier tome, de ce côté là, pas de cliff-hanger ou quoi que ce soit qui donne envie de se jeter sur la suite dès que possible.

Ce que j’ai tout de suite aimé dans La langue du silence, c’est la facilité avec laquelle je suis rentrée dans l’histoire. Dès le début, le style simple et juste de Samantha Bailly et les héroïnes m’ont plu. J’ai pu lire sur la toile quelques avis où les gens avaient mis du temps à rentrer dans l’histoire mais ça n’a pas été mon cas. En revanche, mon enthousiasme du début n’est pas resté au même niveau tout au long de ma lecture mais j’y reviendrai plus tard. 🙂

Comme je le disais, les personnages d’Aileen ou encore Noony m’ont fait une bonne impression dès le départ. Au début et pendant une bonne partie du roman, j’avais une préférence pour la première mais sur la fin, la seconde a remonté dans mon estime. J’ai également trouvé qu’Orius était un bon personnage secondaire. D’ailleurs, j’ai bien aimé son amitié avec Aileen. Ces différents personnages sont dotés d’un passé et d’un caractère bien distinct. Il y a bien entendu d’autres personnages comme Alexian mais je ne me suis pas vraiment attardée sur ceux là.

Ensuite, j’ai aimé l’univers crée par l’auteur même si au premier abord, il n’a rien d’original. Le monde est divisée en 3 continents. Le premier a conquis le deuxième, voilà à peine un siècle et le troisième fait encore office de terre inconnue peuplée par des « barbares ». Le climat politique du deuxième continent est également assez instable et violent de par la présence de clans rebelle au gouvernement en place.

Seulement, j’ai trouvé que la religion en vigueur dans les deux premiers continents était très intéressante. C’est une religion dans laquelle la cérémonie de l’Oraison a beaucoup de place. Cette cérémonie consiste à envoyer l’âme des défunts afin qu’elle puisse se réincarner. La religion est donc un aspect important du livre et c’est aussi le cas de la mort et du deuil.

Plus haut, je disais donc que j’étais rentrée facilement dans La langue du silence mais que mon enthousiasme était un peu retombé au long de ma lecture. J’ai quand même fini le roman sur une note positive mais j’étais quand même plus mitigée qu’au départ. Ainsi, j’ai trouvé que certains éléments de l’intrigue était mal exploités (en particulier du côté de chez Aileen) SPOILERS (surlignez pour lire) Afin de se venger et de retrouver le meurtrier de sa soeur, Aileen décide de se prostituer. On perçoit alors Aileen comme un personnage très déterminée, prête à tout pour venger sa soeur mais la prostitution étant un sujet difficile, je ne m’attendais pas à ce que la première semaine de travail de la jeune fille soit résumé en une phrase banale. Je ne voulais pas non plus de scènes explicites entre elle et un client mais là, l’auteur a choisi de faire comme si la jeune fille n’avait pas pris la décision de vendre son corps et j’ai eu l’impression que cette décision ne la bouleversait pas, ne la changeait en rien. Il y a également autre chose qui m’a gênait et ça concerne cette fois-ci Aileen et Orius. J’ai bien aimé leur amitié mais je dois dire que le moment où ils couchent ensemble m’a paru tomber de nulle part et ne rien apporter à l’intrigue. Pourquoi ? Parce  qu’aucun des deux personnages ne nous as parlé d’une attirance pour l’autre par le passé, parce que j’avais perçu leur relation comme de l’amitié et rien d’autre et parce qu’on dirait que cette relation sexuelle est uniquement motivée par le désir d’Aileen de perdre sa virginité avant de commencer à travailler comme prostituée et par celui d’Orius qui, paralysé des jambes, n’avait plus l’espoir de refaire l’amour avec une femme. Bref, j’ai eu l’impression que ces deux là ont fait l’amour ensemble pour des raisons pratiques et parce qu’ils étaient un homme et une femme. Après,  je peux comprendre le choix d’Aileen de préférer perdre sa virginité avec un ami plutôt qu’avec un client qui pourrait la dégouter. Mais ce qui m’a aussi gênée, c’est que le lendemain et même après, il n’y a plus aucune allusion à ce moment, que ce soit au niveau des dialogues ou au niveau de la narration. Si encore, l’auteur nous avait écrite une scène érotique, ça aurait pu être agréable (^^) mais cette scène se passe comme dans les comédies familiales, on a droit à un baiser, écran noir et bond dans le temps. Du coup, j’ai l’impression qu’il aurait mieux fallu qu’Aileen ne soit pas vierge au départ, ça n’aurait rien changé, à mon avis. FIN DU SPOILER (et désolée pour sa taille, mais c’est souvent sur des évènements de l’intrigue que j’ai envie de discuter. Si vous avez lu ce livre, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire en essayant de ne pas trop spoiler pour les autres (je déplore d’ailleurs le fait qu’il ne soit pas possible de mettre des balises spoilers dans les commentaires ou sur FB …) Outre ces choses qui ont terni mon enthousiasme, je pressens également une certaine prévisibilité de l’intrigue. J’avais déjà deviné quelques trucs avant la fin de ce premier tome et j’ai l’impression que le deuxième tome va sûrement apporter des révélations mais aussi des confirmations quant à certains doutes …

En conclusion, La langue du silence m’aura séduite grâce à son univers et à ses personnages. J’émets quand même une réserve sur l’intrigue même si j’ai passé un bon moment. Pour finir ce billet, je rajouterai juste que l’auteur avait 21 ans lorsque ce roman (son premier) est sorti et même s’il y a quelques imperfections, je trouve que cet auteur a un gros potentiel.

Publicités

6 réflexions sur “Samantha Bailly – Au delà de l’Oraison T1 : La langue du silence

  1. J’ai préféré le second tome au premier, qui m’a semblé plus abouti ! Pour le point que tu évoques en spoiler, ça ne m’a pas marquée autant que toi sur le moment, mais c’est tout à fait juste, ce que tu écris. C’est dommage que la scène soit aussi banalisée (d’ailleurs, il en sera à nouveau question par la suite, et j’ai été un peu déçue par certains développements des conséquences, on en reparlera après !).
    Du coup, on ne sait pas si c’est pour montrer qu’Aileen est très déterminée, ou si c’est pour dire qu’elle n’a pas des masses de sentiments, parce qu’elle est aveuglée par la fureur. C’est vrai que c’est un peu dommage. Il y a quelques aspects assez prévisibles, c’est vrai, mais je dois dire que je me suis laissée surprendre à plusieurs reprises (dans les deux tomes). Tu as déjà mis la main dessus ?

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s