Katja Millay – Tes mots sur mes lèvres

Quatrième de couverture :

Je m’appelle Nastya.
Voilà 452 jours que je ne parle plus. A personne.
Depuis que quelqu’un m’a volé ma vie et ma seule passion.

Dans mon nouveau lycée, personne ne sait qui je suis et tout le monde me fuit.
Sauf Josh Bennet.

Il est toujours seul comme moi.
Un jour, il me parle.
Et ma vie change.
Encore une fois…

Mon avis :

Je pourrais mentionner le fait que ma dernière chronique remonte au 8 septembre, que j’avais arrêté ce blog mais je ne le ferai pas. Je ne le ferai pas parce qu’aussi bien, cette chronique est la seule que vous verrez en 2014. Je suis juste motivée et inspirée, c’est tout.

D’ordinaire, la romance ne fait pas partie de mes genres de prédilections. Peut-être est-ce que parce que je suis très loin d’avoir un coeur d’artichaut ? Hormis des livres qui contenait une histoire d’amour, j’ai très rarement lu voire jamais des livres portant la mention « romance ».
J’avais remarqué The sea of tranquility sur le blog de Cécile quand elle en avait fait un coup de cœur et je l’avais noté. Le temps est passé et c’est finalement en français que je l’ai tenté. Ce que je ne regrette pas du tout ! Je ne vais pas parler de coup de cœur parce qu’il m’est très difficile d’en avoir et parce qu’il y a quelques petits détails qui m’ont gênée mais j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui a joué avec mes sentiments. J’ai dit que j’avais pas un cœur d’artichaut pas que j’avais un cœur de pierre, hein !
D’ordinaire, ce qui ne me plait pas, dans les histoires d’amour, c’est le fait que les héros tombent fous amoureux l’un de l’autre sans qu’on n’ait eu le temps de s’habituer à eux, à leur relation, à les connaître. C’est tout le contraire ici. Tes mots sur mes lèvres est un roman qui prend son temps. Le point de vue de Nastya alterne avec celui de Josh et on apprend à connaître petit à petit leur passé, leurs peurs, leurs désirs et bien sûr, on suit l’évolution de leur relation.
Nous faisons d’abord la connaissance de Nastya qui ne parle plus depuis presque 2 ans. On ne sait pas pourquoi au début et c’est au fil des pages que l’auteur nous le dévoile.
Je me demande si je n’aurais pas préféré que l’auteur le fasse dès le début. D’un côté, ça crée un certain suspense mais de l’autre côté, comme il s’agit d’un évènement traumatisant pour Nastya, il s’agirait presque d’une curiosité malsaine. Enfin, j’avais peur de trouver la réaction de Nastya démesurée par rapport à l’évènement en question. En parlant de sa réaction, c’est peut-être une des choses que je n’ai pas trop aimé dans ce livre. Malgré le fait qu’elle ait survécu, Nastya ne tente pas d’aller mieux car pour elle, l’homme qui lui a fait ça, l’a détruite. Je n’ai pas compris ce personnage à ce moment là parce que je ne pense pas que je serais comme elle, si une chose parreille m’arrivait. Mais je n’en sais rien, je n’ai pas vécu la même situation qu’elle. Bref, à ce moment là, je me suis rendue compte que je la jugeais et j’ai arrêté de la comparer avec moi ou qui que ce soit. Ce qui n’empêche pas qu’elle m’a parfois énervée avec sa façon de se mettre en victime et de s’éloigner des autres. D’un autre côté, je me suis reconnue dans Nastya par certains aspects et malgré les petites choses qui m’ont énervé, je me suis attachée à elle.
L’autre personnage marquant, c’est Josh. Le garçon entouré d’un champ de force. Celui qui sent la sciure de bois. Oh moins, on échappe à l’odeur du musc, l’after-shave, etc … ^^ C’est un personnage mystérieux, attentionné, gentil, patient, débrouillard mais aussi protecteur. Bref, un personne masculin qui a tout pour plaire aux lectrices.
D’autres personnages gravitent autour d’eux. Ceux que j’ai préférés sont sans conteste Drew et Clay. Au début, on pourrait penser que Drew n’est qu’un couron de jupon sans aucune manière et s’il est d’un certain côté, c’est surtout une perle, le genre d’homme qui ferait un parfait meilleur ami. Clay m’a aussi attirée de par son talent de dessinateur.
Au niveau de l’action, il ne se passe pas grand chose. On suit les journées de Nastya et de Josh et elles se ressemblent toutes un peu de par leur déroulement. Toutefois, ce n’est pas pour autant qu’on a pas envie de savoir la suite, que ce soit grâce aux relations décrites dans le livre ou par l’écriture simple mais qui fait passer beaucoup de choses.
En conclusion, si j’ai beaucoup aimé ce livre, c’est parce que je me suis attachée aux personnages, que j’ai aimé les connaitre, m’habituer à leur présence, que la romance n’arrive pas sans crier gare et que surtout je suis passé par un tas d’émotions : papillons dans le ventre, émoi, colère, peur, larmes aux yeux (si si !)

D’autres avis :

Logo Livraddict

Publicités

Une réflexion sur “Katja Millay – Tes mots sur mes lèvres

  1. Pfiou, c’est encore tout frais dans ma tête de hier soir et rien que de lire ton avis j’ai plein d’émotions qui me reviennent et de souvenirs de cette lecture ! Moi au contraire je lis pas mal de romances, mais comme toi j’ai vraiment adoré qu’il y ait cette sorte de « lenteur », j’avais l’impression de vivre encore plus l’histoire et j’adorai tellement que je ne voulais pas du tout que l’auteur précipite les choses et que tout se gâche d’un coup. Drew et Clay sont aussi des personnages que j’ai adoré, et Nastya m’a aussi un peu énervée parfois à vouloir se détruire, mais par contre j’ai trop aimé Josh ^^ Je suis contente que tu aies eu l’envie de réécrire un avis, pour ce livre 🙂

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s