Benjamin A.Saenz – Aristotle and Dante discover the secrets of the Universe

 

Quatrième de couverture :

Aristotle est un adolescent en colère dont le frère est en prison. Dante est un je-sais-tout qui a un regard inhabituel sur le monde. Quand les deux se rencontrent à la piscine, rien ne semble les unir. Mais alors que les deux solitaires commence à passer du temps ensemble, ils découvrent qu’ils partagent une amitié spéciale -du genre qui change la vie et qui dure pour toujours. A travers cette relation Ari et Dante vont apprendre à se connaitre et à savoir et ce qu’ils veulent être.  (Il s’agit d’une traduction, le livre devrait paraitre chez Pocket Jeunesse en 2015)

 

Mon avis :

lectureagreable

Voilà un livre qui va sans doute faire parler de lui quand il sortira en France. Je ne suis pas la blogosphère anglophone mais j’ai pu voir que le livre avait eu pas mal de succès sur GoodReads et les quelques avis sortis sur la blogosphère francophones sont de ceux qui à défaut de vous faire acheter le livre, vont suffisamment titiller votre curiosité. Curiosité qui ne sera satisfaite qu’une fois que vous aurez lu, à moins que vous faites partie de ceux qui après 200 chroniques dithyrambique ne sentent plus concernés par le succès d’un livre. J’en fais partie et c’est aussi pour ça que j’ai lu ce livre maintenant et pas à sa sortie française.  Une petite parenthèse adressée à ceux qui voudraient tenter la lecture de ce livre avant sa sortie chez Pocket ou même après, le niveau d’anglais est très accessible puisqu’à aucun moment, je n’ai vraiment eu besoin du dictionnaire intégré, le langage est assez simple et les descriptions sont peu nombreuses. Donc, si vous voulez commencer la lecture en anglais et si vous n’avez pas envie de lire Harry Potter, vous pouvez tenter celui là. 🙂

Et moi dans tout ça, est-ce que j’ai découvert les secrets de l’univers dans tout ça ? Ben non. Bon, je sais que j’ai le coup de cœur difficile mais à chaque fois que je lis un livre encensé, je me dis que ça va peut-être le bon. Je me mets la pression sans doute. J’ai apprécié Aristotle and Dante discover the secrets of the universe, j’ai été touchée par les personnages mais c’est tout. Je n’ai pas eu de coup de cœur, de révélation. J’ai préféré Tes mots sur mes lèvres ou Nos étoiles contraires.

Au lieu d’essayer de vous donner envie à lire ce livre, je vais essayer d’expliquer pourquoi ce n’est pas un coup de cœur. Pour qu’un livre soit un coup de cœur, il lui faut une étincelle mais surtout, il lui faut être au top. J’imagine que nous avons chacun nos « critères » de sélection pour les livres, en ce qui me concerne, un coup de cœur livresque est  un livre que j’ai adoré et qui a eu cette étincelle.

Même si j’ai trouvé qu’Ari était attachant, je ne me suis pas identifiée à lui. Peut-être parce que  j’ai toujours considéré mes parents comme des personnes à part entière, que je me sentais moins perdue ou peut-être parce que cette période date d’environ 10 ans et que si j’en garde des souvenirs, j’en ai oublié les états d’âmes que je pouvais avoir.

Étrangement, alors que le quotidien ne m’avait pas dérangé dans Tes mots sur mes lèvres, j’ai eu l’impression qu’Ari tournait en rond, se posait souvent les mêmes questions. Les autres lecteurs ont pu être charmés par les parents des deux garçons. J’avoue les avoir trouvé parfait moi aussi. Compréhensifs, à l’écoute de leurs fils, tolérants, mais  trop parfait, c’est trop. A mon avis, ça manquait un peu de conflit.

La fin prête assez polémique et je n’ai pas vraiment apprécié non plus même si je parle pas des dernières pages. Spoiler ! Alors que Dante a avoué son homosexualité et son amour pour Ari, ce dernier n’a jamais vraiment fait son coming-out que ça soit dans sa tête ou en public. Ce sont ses parents qui lui disent qu’il est amoureux de Dante parce qu’il lui a sauvé la vie, parce qu’il était prêt à tabasser les gens qui l’avaient agressé. Non mais WTF !!! Bon, déjà, une orientation sexuelle ou des sentiments ne sont pas des choses qui peuvent être suggérés par d’autres mais qui sont le fruit d’un cheminement personnel. Et puis depuis quand ça veut dire qu’on aime d’amour une personne si on lui sauve la vie, si on veut son bien, si on veut faire du mal à ceux qui l’ont blessé ??? Ça veut dire qu’on tient à cette personne, un point c’est tout. Avec ces éléments, les parents d’Ari pouvait en conclure que Dante comptait beaucoup pour leurs fils, mais ils ne pouvaient pas dire si ce dernier éprouvait de l’amour pour Dante. Et puis, sérieux, quand Ari a sauvé Dante, ce n’était pas un geste réfléchi, il n’a pas réussi aux conséquences. C’est comme quand on hésite à faire un truc mais que 2 secondes plus tard, on a fait cette chose, qu’au final, on a arrêté de réfléchir, c’est comme si notre cerveau avait laissé le relai à notre instinct, qu’il lui disait « vas-y, prend le relai, on verra ». J’imagine que c’est le genre de choses qui se passent dans la tête des gens avant un saut à l’élastique. Ari a sauvé Dante par instinct. Il l’a sauvé parce qu’il tenait à lui mais pas forcément par amour. Fin du spoiler

 

Même si ce livre n’a pas été à la hauteur des mes attentes, je vous invite quand même à vous faire votre propre idée sur Aristotle et Dante.

Logo Livraddict

Publicités

3 réflexions sur “Benjamin A.Saenz – Aristotle and Dante discover the secrets of the Universe

  1. Dommage que ça n’était pas un coup de coeur pour toi ! Pour ma part j’ai adoré !!! J’ai vraiment été ému. Alors que nos étoiles contraires j’avais aimé mais sans plus. Je pense que pour vraiment apprécié un livre il ne faut pas avoir d’attentes trop élevé sinon il y a un grand risque d’être déçu.. moi j’tavoue j’ai acheté ce livre pour sa couv sans connaître l’histoire ><

    • C’est vrai que les chroniques jouent beaucoup dans notre attente par rapport à un livre. C’est pour ça que généralement, je m’en tiens à seulement quelques chroniques avant d’acheter un livre et j’accorde autant d’importance aux coups de cœurs qu’à celles qui sont plus mitigées.

  2. Je me retrouve pas mal dans ta chronique notamment sur ce qui fait les coups de coeur et l’évolution des sentiments de Ari. J’ai beaucoup aimé le livre, et la fin m’a émue mais je l’ai trouvée également un peu tirée par les cheveux.

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s