Brandon Sanderson – Les archives de Roshar T1 : La voie des rois (Partie 1)

Quatrième de couverture :

Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

 

Mon avis :

tresbonnelecture

On peut dire que les lecteurs français ont fait preuve d’une grande patience pour enfin lire ce qui s’annonce être la grande série de Brandon Sanderson, quasiment cinq ans ont passé entre la sortie VO et la publication française de la première partie du premier tome, et entre-temps, cette dernière a été repoussée à plusieurs reprises, de quoi entretenir l’impatience et la frustration des lecteurs. ^^

Mais voilà, l’attente est finie, le 2ème tome sort demain et on peut espérer que la traduction des prochains ne prendra pas 5 ans à chaque fois. Vu que c’est Orbit qui devait publier la série et que c’est finalement Le livre de Poche qui s’en occupe (en partenariat avec Orbit), j’imagine que le délai de publication était dû à des problèmes d’édition. J’espère. 😛

Pour ma part, il m’a été un peu difficile de rentrer dans La voie des rois T1, le premier chapitre nous faisant une démonstration d’un type de magie inventé par l’auteur et je vous avoue que j’ai souvent dû mal à comprendre le fonctionnement et à m’imaginer les scènes souvent écrites avec un vocabulaire nouveau. Au final, j’ai tâché de faire abstraction de ces mots inconnus et de me concentrer sur leurs conséquences sur l’intrigue. Il peut être déroutant de commencer la lecture d’un Brandon Sanderson, ce dernier nous ayant habitué à des univers complexes, possédant leur propres codes. Roshar n’échappe pas à la règle. Cet univers dispose de son climat, de ses coutumes, de ses créatures, de ses royaumes, de son Histoire, sa ou ses magies, ses légendes, etc … On peut se sentir déboussolé car l’auteur ne nous donne pas toutes les informations, il les distille au fur et à mesure et avec 10 volumes de prévus (qui seront probablement coupé en 2 comme l’a été ce premier volume), on se doute que les informations sur Roshar sont très nombreuses.

Roshar est un monde de tempêtes et les vents violents qui font rage presque chaque nuit ont forcé les animaux à se cacher dans des coquilles ou à la végétation à acquérir la capacité de se rétracter quand une tempête approche. Je ne vais pas reparler du fonctionnement de la magie, des Fulgiflammes, spiricantes parce que ce sont le genres de choses qui me dépassent. ^^ Si j’ai moins apprécié le fait que les créatures légendaires et malfaisantes font irrémédiablement penser à des crabes géants, j’ai beaucoup aimé l’existence des sprènes. Il en existe énormément, il y a les sprènes de vent, de gloire, de pourriture, etc … On peut les assimiler à des esprits de la nature.

Une autre grande force de Sanderson, c’est de créer des personnages attachants et distinct. Dans ce premier tome, ce sont Kaladin, Shallan et Dalinar que nous suivons le plus. Ce dernier est un guerrier reconnu et respecté de ses pairs mais depuis la mort de son frère et la découverte d’un ancien livre aujourd’hui perçu comme étant un blasphème, l’homme commence à douter de l’utilité de la guerre quand les autres commencent à mettre en doute sa capacité mentale. Bien que le résumé fasse mention de Shallan, je pense qu’il est important de préciser qu’elle n’apprends pas vraiment la magie et que  son but est de voler sa tutrice afin de sauver sa famille de la ruine. Shallan est une jeune femme qui peut sembler timide mais son franc-parler, son intelligence et son talent pour le dessin la rende très vite intéressante. Quant à Kaladin, il est lui aussi très réussi. Il passe de leader à homme brisé qui parvient à se relever pour tenter d’en entrainer d’autres avec lui. Chaque personnage possède ses forces mais aussi ses faiblesses et ces dernières peuvent être difficiles à gérer. Autour de ce trio principal, gravitent d’autres personnages plus ou moins secondaires : Adolin le fils de Dalinar ou encore le mystérieux Szeth et sans oublier Syl, personnage pour le moins original puisqu’il s’agit d’une sprène de vent.

En ce qui concerne le traitement de l’intrigue, ce premier tome se lit assez vite même s’il est dommage de constater que ce tome n’est pas exempté de longueurs. Sans doute que ce livre aurait gagné à être raccourci d’une cinquantaine voire d’une centaine de pages … Toutefois, il est important de garder en tête que ce tome n’est que la première partie d’un tome complet et que l’auteur prévoit 10 tomes complet en tout.

Avec le développement des personnages et l’avancée dans l’intrigue, on est plus loin que le stade d’introduction mais on est encore loin de l’apogée et tant mieux ! En ce qui concerne mon avis personnel, je n’ai pas eu de coup de cœur pour cette première partie de La voie des rois mais j’ai tout aimé d’un autre côté. Cette absence de coup de cœur ne me fait pas peur au contraire, je n’avais pas eu un coup de cœur pour le premier tome de Fils-des-Brumes, c’est venu plus tard et si Warbreaker en avait été un, c’est parce que c’était un one-shot et que l’auteur avait construit son intrigue comme tel. Encore une fois, je fais confiance à l’auteur pour la suite.

D’autres avis :

Logo Livraddict

Publicités

2 réflexions sur “Brandon Sanderson – Les archives de Roshar T1 : La voie des rois (Partie 1)

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s