Si on parlait de … (#1) : pourquoi je tiens un blog

Ce rendez-vous est publié le dimanche, toutes les deux semaines chez La tête dans les livres. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de son blog.

Cette semaine :

Si on parlait de … pourquoi je tiens un blog

J’ai ouvert mon premier blog sur Skyblog (oui, on fait tous des erreurs … :P) en avril 2009. Cela faisait depuis plusieurs semaines que je suivais plus ou moins régulièrement des blogs littéraire et comme j’avais repris un bon rythme de lecture depuis plusieurs mois, je me suis dit « et pourquoi pas ? ». J’avais déjà tenu plusieurs blogs, pourquoi pas un pour mes lectures ? Ainsi, je pouvais garder une trace de mes lectures de façon interactive, découvrir d’autres livres et qui sait, donner envie à d’autres de lire des livres qu’ils ne possèdent pas. Je ne vous cache pas que ce n’était pas glorieux au début, mes chroniques étaient très courtes. Je suis ensuite passé sur Overblog avant d’atterrir ici en 2011. Entre temps, en 2010, j’ai fait la découverte de Livraddict, ce qui m’a permis de découvrir une communauté de gens qui aiment lire et partager leur passion, de m’ouvrir à d’autres genres (dont la fantasy) et surtout de découvrir la notion de PAL. 😛 Sans avoir de partenariat fixe avec un éditeur, j’ai aussi profité de cette envie de découverte pour recevoir des SP, faire des partenariats avec Livraddict ou encore Masse Critique.

Et puis au début de l’année 2012, mon rythme de lecture a pas mal baissé. De 8 à 9 livres par mois en moyenne, je suis passée à 3-6 livres pour les meilleur mois. Cette baisse est arrivée quand j’ai commencé à travailler, ce qui est un peu paradoxal parce que je ne travaille que 35h par semaine alors que rien que mes cours de BTS m’occupaient 30h par semaine (il faut en plus ajouter le travail personnel). Techniquement, je devrais avoir plus de temps libre maintenant qu’il y a 6 ans. ^^ Je lis peut-être plus lentement. J’ai aussi remarqué que la lecture n’était plus indispensable dans mon quotidien. J’aime lire, en parler, m’offrir de temps en temps des livres, mais je peux passer une journée sans lire une page, je ne ressens pas le besoin de mettre un livre dans mon sac quand je sors sauf si je sais que je vais attendre. Quand je m’ennuie en extérieur, mon premier reflexe n’est pas d’ouvrir un livre, soit j’écoute de la musique ou je traine sur le téléphone en 3G. La lecture n’est plus un besoin, une façon de combler l’ennui. Je lis quand j’en ai envie et il y a des jours où je n’ai pas envie de lire et je le vis très bien ou d’autres où j’ai assez lu après avoir lu 30 pages.

Cette baisse de rythme livresque s’est aussi accompagné d’une baisse de motivation pour la rédaction des chroniques. J’avais l’habitude de les écrire sitôt ma lecture terminée ou le lendemain, les mots sortaient assez vite et ce qui prenait du temps, c’était surtout la mise en forme et la relecture. Petit à petit, les mots ont eu du mal à sortir, alors je décidais d’attendre le lendemain mais là, j’avais envie de faire autre chose ainsi de suite. Au bout d’une semaine, je ne me souvenais pas assez de ma lecture pour écrire plus qu’un paragraphe et je laissais tomber.

Parallèlement, j’ai aussi eu une prise de conscience sur ma PAL, ma wish-list. Il y a 4 ans, j’ai acheté avec empressement des livres que je n’ai toujours pas lu. J’avais cette boulimie d’achat que mon rythme de lecture ne pouvait pas suivre. Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose que d’avoir des centaines de livres qui attendent d’être lus ou d’en acheter plus de 10 chaque mois. J’avais peut-être besoin d’être dépensière dans un domaine, qui sait ? Aujourd’hui, je dois acheter 2 livres par mois. Je pense que j’ai dû en acheter 10 depuis le début de l’année et je n’ai pas l’impression de me priver. J’ai juste appris à faire la différence entre un livre qui m’intéresse vraiment et un qui m’intrigue. Tous les livres dans ma wish m’intriguent au début mais plutôt que de l’acheter de suite, je laisse passer plusieurs semaines ou mois et je reviens vers lui pour voir s’il m’intrigue toujours et il se trouve que dans beaucoup de cas, je ne ressens plus tellement l’envie pressante de lire maintenant. Je suis toujours tentée mais rien ne presse. J’ai aussi réduit le champ des tentations car je ne suis vraiment qu’une dizaine de blogs. Toutefois, je suis contente d’avoir une PAL d’environ 200 livres, je ne cherche pas à la faire baisser, elle est là et je suis ravie du choix que j’ai. 🙂

Cette remise en question autour de mon rapport à la lecture, à l’achat de livres, aux chroniques, s’est bien entendu accompagné d’un questionnement sur mon blog. A plusieurs reprises, je n’ai rien écrit pendant plusieurs semaines, je l’ai même mis en pause officiellement. Je culpabilisais et je ne comprenais pas parce que j’avais toujours été productive et régulière dans mes publications mais je n’ai pas eu envie de supprimer mon blog, je me suis posée la question mais je me suis dit que je le regretterais, que ce n’était qu’une mauvaise passe, que ça allait passer. Au final, j’ai toujours des hauts et des bas. Comme vous pouvez le voir, je peux être présente pendant un mois et ne plus être là pendant 2 mois. C’est vraiment aléatoire. Cependant, ce qui a changé, c’est que je m’en moque à présent. J’ai décidé de ne plus me forcer. J’ai envie d’écrire une chronique, je le fais. J’en ai pas envie, je le fais pas. J’en ai envie mais les mots ont du mal à sortir, j’essaye mais si rien ne me satisfait, je passe à autre chose. Alors, certes quand on publie de façon aléatoire, c’est difficile de garder un grand nombre de visiteurs, de les fidéliser et si ça me fait très plaisir de lire un commentaire sur une dernière publication ou de voir que quelqu’un a aimé un article, je ne m’occupe plus des statistiques. Je vois le graphique en haut à gauche mais je n’en sais pas plus. Je ne vous cache pas qu’avoir plus de visiteurs serait agréable mais d’un autre côté, je ne suis pas vraiment tentée par les livres chroniqués sur les blogs à succès et surtout, je n’ai plus envie de me forcer. Il y a quelques semaines, j’ai appris l’existence d’une « nouvelle » tendance : le slow-blogging. Ça se résume par le fait de bloguer à son rythme et pour son plaisir avant tout. Bien sûr, ça n’a rien de nouveau et ce n’est pas non plus une tendance. C’est ce que je fais depuis un moment et c’est sans doute aussi ce que nous sommes nombreux à faire. 🙂

Au final, je blogue parce que j’aime ça. J’aime partager mes lectures, j’aime lire des commentaires de personnes qui disent qu’ils ont envie de lire un livre en particulier, j’aime découvrir d’autres livres. Je manque parfois de motivation ou d’envie mais je ne me vois pas arrêter.

Publicités

8 réflexions sur “Si on parlait de … (#1) : pourquoi je tiens un blog

  1. Je trouve que ton rapport à la lecture et à ton blog est plutôt sain. Ça ne sert à rien de lire toujours plus pour avoir plus de chroniques encore, pourtant c’est un travers que j’ai eu l’impression de ressentir chez de nombreuses blogueuses.
    La lecture doit rester un plaisir, une passion et/ou un divertissement, pas une corvée.

    • Quand je vois des blogueuses qui arrivent à lire plus de 20 livres dans un mois, je me demande si elle n’avale plus qu’elle ne lise. Mais à y réfléchir, tant que je ne suis pas dans leur tête ou que je ne le demande pas, j’en sais rien. Peut-être qu’elles enchainent les livres comme de la bouffe, effectivement mais peut-être qu’elles lisent très vite et passe tout leur temps libre à lire ou qu’elles dorment très peu, puis il y a aussi le genre des livres aussi qui joue pas mal. Tant qu’on ne connait pas la vie d’une blogueuse, sa vitesse de lecture, on ne peut pas dire qu’une telle lit pour les stats. Après, j’ai pu voir que certaines avait un but précis avec leur blog, un but professionnel par exemple et je peux comprendre que la recherche d’un rythme de publication soutenu soit recherché. Je pense qu’on a tous des rapports différents avec nos blogs même si le plaisir reste primordial. J’ose espérer qu’une personne qui a crée son blog avant tout pour son CV saura l’arrêter quand elle ne prends plus de plaisir à l’entretenir. 🙂

  2. Comme je me reconnais dans ton article, c’est impressionnant ! J’ai quasiment vécu la même chose que toi et en effet, depuis quelques mois, je peux ne pas lire pendant une journée sans culpabiliser et me dire, mince, je n’aurais pas de chroniques à publier. La liberté et le plaisir de lire retrouvés… Je me rend compte que j’ai oublié de dire tellement de choses dans mon propre article mais peu importe, ça a un côté rassurant de le lire chez les autres (^-^)

    • Ça m’arrive souvent de se dire « ah mais ça aussi, je l’ai pensé, j’ai oublié d’en parler ! » quand on lit les articles des autres après avoir publié le mien. ^^

  3. Pingback: Si on parlait de… pourquoi je tiens un blog | La tête dans les livres

  4. Ton article est vraiment enrichissant! J’ai beaucoup aimé découvrir ton parcours et puis finalement la réflexion que tu as eu avec ton blog. Je pense qu’il est important de bloguer à son rythme sans se sentir coupable lorsque l’on ne publie pas car bloguer doit rester un plaisir et non une contrainte 🙂
    En tout cas, merci beaucoup pour ta participation au rendez-vous!

  5. Vraiment sympa cet article ! C’est drôle la réflexion que tu fais sur le rythme de lecture, parce que j’y ai pensé il y a quelques semaines : je ne fais que 35h par semaine aussi et je lis beaucoup moins que durant mes études (alors que je travaillais plus). Je n’ai pas encore trouvé ce qui a changé (hormis que j’ai un trajet un peu plus court). Et parfois il m’arrive d’aller me coucher sans bouquiner. Du jamais vu !

    • Quand j’étais étudiante, j’avais l’habitude de lire 15 mn dans le métro à l’aller et parfois au retour quand je pouvais m’asseoir. Maintenant, je prends que le bus pendant 10 mn et j’écoute plutôt la musique. Mais je ne pense pas que ça explique tout. Mystère et boule de gomme 😛

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s