Stefan Platteau – Le sentier des astres, tome 1 : Manesh

Quatrième de couverture :

Quelque part dans la nordique forêt du Vyanthryr, les gabarres du capitaine Rana remontent le fleuve vers les sources sacrées où réside le Roi-diseur, l’oracle dont le savoir pourrait inverser le cours de la guerre civile. À bord, une poignée de guerriers prêts à tout pour sauver leur patrie. Mais qui, parmi eux, connaît vraiment le dessein du capitaine ? Même le Barde, son homme de confiance, n’a pas exploré tous les replis de son âme. Et lorsque les bateliers recueillent un moribond qui dérive au fil de l’eau, à des milles et des milles de toute civilisation, de nouvelles questions surgissent. Qui est Le Bâtard ? Que faisait-il dans la forêt ? Est-il un danger potentiel, ou au contraire le formidable allié qui pourrait sauver l’expédition de l’anéantissement pur et simple ?

 

Mon avis :

lectureagreable

Avec sa couverture et son titre assez mystique, j’avais repéré ce titre et ce sont les chroniques plutôt élogieuses qui m’ont convaincue de me le procurer.

L’intrigue de Manesh est divisée en deux temps qui finissent par se rejoindre. La première est centrée sur le voyage de plusieurs hommes dont le narrateur – barde de son état – vers la source d’un fleuve dans l’espoir d’y rencontrer un oracle. Un jour, un des bateliers aperçoit un homme blessé qui dérive sur l’eau sur un radeau de fortune.  Cet homme -le bâtard ou Manesh – va petit à petit raconter son histoire et c’est sur ce flashback qu’est centrée la deuxième intrigue.

J’ai eu un peu de mal à me figurer l’univers crée par Stefan Platteau mais il m’a l’air très complet. Il y a des anciennes croyances qui ont fait place à des nouvelles mais sans se faire oublier, une guerre civile, des armes étonnantes et mystiques, des peuples variés et mythologiques, et même si le barde nous éclaire sur certains points, je suis loin d’avoir une vision globale et claire de l’univers.

Comme le titre l’indique, ce premier tome est centré sur le personnage de Manesh dont le destin est exceptionnel. Mi-homme, mi-solaire, il hésite entre deux mondes : celui des hommes et celui des géants (la race de son père). L’histoire de Manesh permet bien sûr de mieux le connaitre mais c’est avant tout une histoire de quête de soi.

Malheureusement, j’ai trouvé que le roman souffrait de pas mal de longueurs et c’est vers la fin que les choses s’accélèrent vraiment, que les enjeux sont révélés.  Ainsi, je me demande donc si la saga du Sentiers des astres est une saga qui se concentre à chaque fois sur l’histoire d’un personnage tout en laissant pour toile de fond la quête de l’oracle, les mystères de la forêt (le deuxième tome à paraitre porte le nom d’un personnage présent dans ce tome) ou si Manesh fait figure de prélude.

D’autres avis :

Logo Livraddict

Publicités

4 réflexions sur “Stefan Platteau – Le sentier des astres, tome 1 : Manesh

    • N’attends pas mon avis sur le deuxième pour te lancer. J’ai emprunté celui là et d’ici que la médiathèque en fasse l’acquisition, qu’il soit dispo et que je le lise (je peux être très longue à lire une saga), il peut se passer beaucoup de temps. ^^

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s