Sabaa Tahir – Une braise sous la cendre

 

Veuillez me pardonner pour cette absence, j’étais partie pour aller sur Mars mais je me suis rendue compte que je n’aurais pas assez de carburant alors j’ai fait demi-tour.  Je ne sais pas si je vais retenter de partir alors je ne peux pas vous garantir que cette chronique sera suivie d’autres surtout que mon rythme de lecture est plus lent qu’auparavant. ou plutôt à tendance à varier. Du genre où je peux lire 200 pages en une journée et terminer un livre de 500 pages en 3 jours et ensuite rester une semaine sur un livre de 200 pages.

Avant de commencer, je vous préviens que j’ai changé les images d’appréciations, je vous invite donc à aller sur cette page pour savoir à quoi correspond chaque gif. 🙂

Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai. »

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

 

Mon avis :

Quelque part entre tres-sympa et  giphy

Ce livre, je l’avais repéré depuis un moment avec tout le bien que ses lecteurs disaient de lui et j’ai enfin eu la chance de le trouver à la médiathèque.

La première chose qui m’a séduite, c’est l’univers crée par l’auteur car on est dans un mélange de Rome Antique pour l’organisation de la société et d’univers à la Mille-et-Une Nuit avec l’environnement géographique et les légendes mentionnant des djinns, des efrits, etc … Sachant que les univers médiévaux sont majoritaires dans la fantasy, j’ai beaucoup apprécié.

Une braise sous la cendre nous introduit les deux narrateurs. Laia est une érudite, elle vit avec ses grands-parents et son frère jusqu’au jour où ce quotidien précaire mais familier et rassurant vole en éclat. De son côté, Elias est sur le point de devenir un Mask, une sorte de soldat d’élite, connus pour être sur-entraînés, dangereux et impitoyable. Des deux narrateurs, c’est lui que j’ai préféré et de loin. J’ai plus aimé sa volonté de retrouver sa liberté que celle de Laia. Cependant, si cette dernière m’a légèrement moins plu, j’ai aimé qu’elle ne soit pas l’héroïne courageuse badass qui détruit tout son passage, j’ai aimé qu’elle se sente incapable de réussir sa mission. J’avoue aussi que la présence des Epreuves et les pouvoirs des Augures ont contribué à faire balancer ma préférence pour Elias et son intrigue.

Un autre personnage qui m’a beaucoup plu est celui d’Hélène et je suis ravie de voir que plusieurs chapitres lui sont consacrés dans le prochain tome.

Au niveau de l’intrigue, ce premier tome ne se contente pas d’introduire les personnages, de poser les bases de l’univers et de l’intrigue générale. Il se passe pas mal de choses et les héros prennent bien cher et pour nous – lecteurs – les pages tournent assez vite avec l’envie de savoir si les personnages vont réussir à s’en sortir.

Je ne reprocherai qu’une seule chose à ce roman, c’est la présence de 2 triangles amoureux entre-croisés mais heureusement, ces attirances restent en arrière plan de l’intrigue même si elles occupent régulièrement les pensées des protagonistes mais ça ne leur fais pas perdre de vue leur situation ou leur objectif.

Au final, Une braise sous la cendre est un premier roman plutôt réussi. Les amateurs d’univers originaux y retrouveront leur compte, tout comme ceux qui cherchent un roman bien rythmé et surtout ceux qui adorent les triangles amoureux. 😛

Comment ça s’est terminé ? /!\ ATTENTION !!! SPOILERS ALERT ! Ne surlignez le paragraphe suivant uniquement si vous avez lu ce premier tome ! Je m’en servirais d’aide à la mémoire quand je lirai le prochain

Laia a compris que son frère est gardé dans la prison de haute sécurité au Nord : Kauf. Elle a également appris que Mazen n’avait aucune intention de l’aider à sortir son frère de sa cellule. Cependant Keenan reste de son côté et lui fournit un moyen d’accéder à la liberté qu’elle va offrir à Izzi. De son côté, Elias est emmené sur l’estrade de condamnation à mort et passe à un cheveu d’être décapité par Hélène avant que plusieurs explosions soit déclenchées. Laia aide Elias à s’enfuir, Hélène leur offre une avance de quelques minutes pour qu’ils puissent entrer dans les catacombes. Au niveau du royaume, Marcus est empereur et Hélène est devenue sa pie de sang. La Commandante a infiltré la Résistance et a sans doute orchestré l’assassinat de l’empereur, sur ordre du Semeur de Nuit ? De quelle guerre à venir parle les Augures ? 

Fin de la zone à risque.

Cindy Van Wilder – Les Outrepasseurs, tome 3: Le libérateur

(AVERTISSEMENT : Il s’agit d’un 3ème tome et la quatrième de couverture contient des spoilers. Allez plutôt lire ma chronique du premier tome  et revenez plus tard 🙂 )

 

Quatrième de couverture :

Un terrible hiver s’abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d’Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n’y avoir aucune solution. Jusqu’à ce que Peter comprenne que le sous-sol de Lion House regorge de ressources cachées…

 

Mon avis :

tresbonnelecture

La voilà ! La conclusion de la trilogie* amorcée dans Les héritiers ! Dans ce dernier tome, la disparition de la magie est l’enjeu le plus important de l’intrigue, celle-ci entrainant une maladie mortelle chez tous les êtres qui sont concernés par cette dernière. Fés bien sûr mais aussi métamorphes, change-peaux et Outrepasseurs. Alors que Sneizkaïa (qui n’a plus rien à perdre avant de mourir elle aussi) déclenche un ultime Hiver sur la Grande Bretagne, Peter se remet de ses blessures et Noble tente de maintenir sa place.

Lire la suite

Cindy Van Wilder – Les Outrepasseurs, tome 2 : La reine des neiges

Quatrième de couverture :

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…

 

Mon avis :

tresbonnelecture/ mon cœur balance

Alors pour ceux qui auraient une mémoire encore plus faible que la mienne, vous pourrez lire ma chronique sur le premier tome ici.

La fin du premier tome nous laissait donc en compagnie des Outrepasseurs et de Peter qui était forcé par son renard de prêter serment à Noble.

Lire la suite

Cindy Van Wilder – Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers

couv73054504

Quatrième de couverture :

-Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

– Nous ?

– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

 

Mon avis :

tresbonnelecture

Ça faisait un moment que ce livre m’attirait alors quand j’ai vu les deux premier tomes étaient disponibles à la médiathèque dimanche dernier, je n’ai pas hésité. Bien que ce premier tome semble assez introductif dans l’ensemble, j’ai  apprécié ma lecture.

Lire la suite

Luke Scull – Les compagnons du chaos

 

Quatrième de couverture :

Les dieux ont été massacrés, leur magie dérobée. Le Seigneur Mage Salazar règne sans partage sur la cité de Dorminia grâce aux pouvoirs de ses Exaltés. Au-delà des mers, la Dame Blanche et ses espionnes à la peau pâle veulent libérer la ville et détruire le tyran. Entre eux s’étendent les Highlands, infestés de créatures et de démons que chacun tente de contrôler. Les habitants du royaume, pris au piège, ont désespérément besoin de héros.
Mais ils n’auront qu’une bande de mercenaires, un demi-mage, de vieux guerriers rouillés et deux jeunes orphelins pleins de rêves et d’espoir : les Compagnons du Chaos

 

Mon avis :

lectureagreable

Les compagnons du chaos est le premier tome d’une série de fantasy qui en compte deux pour le moment. Avec ce premier roman, Luke Scull signe un roman de fantasy agréable et rapide à lire mais auquel il manque quelque chose pour le rendre incontournable.

Lire la suite

Stefan Platteau – Le sentier des astres, tome 1 : Manesh

Quatrième de couverture :

Quelque part dans la nordique forêt du Vyanthryr, les gabarres du capitaine Rana remontent le fleuve vers les sources sacrées où réside le Roi-diseur, l’oracle dont le savoir pourrait inverser le cours de la guerre civile. À bord, une poignée de guerriers prêts à tout pour sauver leur patrie. Mais qui, parmi eux, connaît vraiment le dessein du capitaine ? Même le Barde, son homme de confiance, n’a pas exploré tous les replis de son âme. Et lorsque les bateliers recueillent un moribond qui dérive au fil de l’eau, à des milles et des milles de toute civilisation, de nouvelles questions surgissent. Qui est Le Bâtard ? Que faisait-il dans la forêt ? Est-il un danger potentiel, ou au contraire le formidable allié qui pourrait sauver l’expédition de l’anéantissement pur et simple ?

 

Mon avis :

lectureagreable

Avec sa couverture et son titre assez mystique, j’avais repéré ce titre et ce sont les chroniques plutôt élogieuses qui m’ont convaincue de me le procurer.

Lire la suite

Christelle Dabos – La passe-miroir, T1 : Les fiancés de l’hiver

 

Quatrième de couverture :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

 

Mon avis :

lectureagreable

Ce livre a été lu dans le cadre d’une lecture commune que j’ai organisé sur Livraddict et le fait de venir donner régulièrement mes impressions et de lire celles des autres m’aura aidé à « préparer » cette chronique ou alors, c’est juste que j’ai plus de choses à dire sur ce livre que sur les 4 derniers. 😀

Si vous suivez un peu la blogosphère YA/Jeunesse et Fantasy, ça m’étonnerait que vous n’ayez pas déjà entendu parler de ce livre. Premier roman, lauréat d’un concours, sorti en 2013, plus de 1000 membres de Livraddict l’ont déjà lu et au moins 271 chroniques répertoriées dont beaucoup affiche la note maximale. Bref, on a ici un livre qui a beaucoup fait parler de lui en bien, j’étais donc curieuse de voir ce que j’en penserais.

Lire la suite

Fabien Clavel – Furor

Quatrième de couverture :

Rien n’a jamais préparé les soldats d’Auguste à l’enfer de la Germanie : la pluie, le froid, la boue, les maladies, la hargne des Chérusques dont les attaques éclair déciment les troupes. La forêt de Teutoburg a déjà avalé trois légions et elle n’est toujours pas repue. Mais, pour cette poignée de Romains en déroute réunis par les circonstances, un espoir demeure : peut-être pourront-ils se cacher dans cette étrange pyramide, noire comme l’obsidienne, dressée au milieu du bourbier. Est-ce là le séjour d’un dieu ? Ces gens pacifiques et monstrueux qui hantent son abord sont-ils ses disciples ? Quel est cet étrange signe hélicoïdal répété à l’envi sur chacune de ses parois ?

 

Mon avis :

lectureagreable

Parce que j’ai lu les annexes en fin du roman avant de le commencer, je pensais m’être spoilée sur la nature de la pyramide mais si j’avais en ma possession l’édition Nouveaux Millénaires de 2012, je me serais rendue compte que le secret de la pyramide n’est pas le plus important de ce roman. Ou alors, les éditeurs spoilent aussi les livres avec les couvertures 😛

Pour Furor, Fabien Clavel a choisi comme contexte historique la bataille de Teutoburg connue comme une des principales défaites de l’Empire Romain en Germanie à l’aube du Ier siècle ap J.C. Nous connaissons peu de choses sur la localisation précise de cette bataille ce qui a permis à l’auteur d’y inclure des éléments qui n’auraient pas été possible dans le cas contraire. 😛

Lire la suite

George Orwell – 1984

Quatrième de couverture :

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face.

BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.

Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance.
Seule comptait la Police de la Pensée.

Mon avis :

lectureagreable

Attention, cette chronique contient des spoilers. Pour moi, il est difficile de parler et de cerner 1984 sans en révéler certains éléments clés.

« Big Brother », qui n’a jamais lu ou entendu ces deux mots ? Personne. Depuis 66 ans, Big Brother est devenu le symbole du régime totalitaire, de la surveillance permanente, etc … et 1984 figure parmi les classiques de la SF et des romans d’anticipation. Jusqu’à présent, je n’avais pas lu ce roman ou regardé une de ses adaptations. Pour moi, la société décrite dans 1984 était une société totalitaire où les gens étaient en permanence surveillés mais c’est bien plus que ça. La première chose que j’ai remarqué, c’est que la narration n’a absolument pas vieillie bien qu’écrit en 1948, ce roman aurait très bien pu être écrit en 2010. Il n’a pas vieilli et reste accessible au plus grand nombre même si la partie où le roman tend vers l’essai peut en rebuter certains.

Lire la suite

Brandon Sanderson – Les archives de Roshar T1 : La voie des rois (Partie 1)

Quatrième de couverture :

Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

 

Mon avis :

tresbonnelecture

On peut dire que les lecteurs français ont fait preuve d’une grande patience pour enfin lire ce qui s’annonce être la grande série de Brandon Sanderson, quasiment cinq ans ont passé entre la sortie VO et la publication française de la première partie du premier tome, et entre-temps, cette dernière a été repoussée à plusieurs reprises, de quoi entretenir l’impatience et la frustration des lecteurs. ^^

Lire la suite

Brandon Sanderson – Elantris

 

Quatrième de couverture :

Il y a dix ans, la sublime cité d’Elantris, capitale de l’Arélon, a été frappée de malédiction. Ses portes sont désormais closes et nul ne sait ce qui se passe derrière ses murailles. Kae est devenue la première ville de l’Arélon. Quand la princesse Sarène y arrive pour épouser Raoden, l’héritier de la couronne, on lui apprend qu’il vient de mourir. Veuve d’un homme qu’elle n’a jamais vu, Sarène choisit pourtant de rester à la cour, et tente de percer le mystère d’Elantris…

 

Mon avis :

lectureagreable

Brandon Sanderson est un auteur de fantasy que j’aime beaucoup. Hormis Alcatraz contre les bibliothécaires qui fut une petite lecture sympathique la série Fils-des-Brumes et Warbreaker furent des coups de cœurs mais je n’avais encore jamais lu son premier roman ElantrisLire la suite

Neil Gaiman – L’océan au bout du chemin

Quatrième de couverture :

« Les adultes suivent les chemins. Les enfants explorent. »
De retour dans le village de sa jeunesse, un homme se remémore les évènements survenus l’année de ses sept ans. Un suicide dans une voiture volée. L’obscurité qui monte. Et Lettie, la jeune voisine, qui soutient que la mare au bout du chemin est un océan…

 

Mon avis :

tresbonnelecture

Pour assister à des funérailles, un homme adulte retourne dans le village de son enfance. Éprouvant le besoin de se retrouver, il finit par se souvenir de tous les évènements qui ont eu lieu pendant l’année de ses 7 ans et de sa rencontre avec Lettie Hemstock mais aussi de sa mère et de sa grand-mère.

Lire la suite