Si on parlait de (n°2) … La Fantasy

Ce rendez-vous est publié le dimanche, toutes les deux semaines. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de nos blogs. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.

RDV et image d’illustration crées par La tête dans les livres.

Comme vous avez pu le voir dans le titre, le thème de cette semaine porte sur la fantasy. 🙂

Lire la suite

Fabien Clavel – Furor

Quatrième de couverture :

Rien n’a jamais préparé les soldats d’Auguste à l’enfer de la Germanie : la pluie, le froid, la boue, les maladies, la hargne des Chérusques dont les attaques éclair déciment les troupes. La forêt de Teutoburg a déjà avalé trois légions et elle n’est toujours pas repue. Mais, pour cette poignée de Romains en déroute réunis par les circonstances, un espoir demeure : peut-être pourront-ils se cacher dans cette étrange pyramide, noire comme l’obsidienne, dressée au milieu du bourbier. Est-ce là le séjour d’un dieu ? Ces gens pacifiques et monstrueux qui hantent son abord sont-ils ses disciples ? Quel est cet étrange signe hélicoïdal répété à l’envi sur chacune de ses parois ?

 

Mon avis :

lectureagreable

Parce que j’ai lu les annexes en fin du roman avant de le commencer, je pensais m’être spoilée sur la nature de la pyramide mais si j’avais en ma possession l’édition Nouveaux Millénaires de 2012, je me serais rendue compte que le secret de la pyramide n’est pas le plus important de ce roman. Ou alors, les éditeurs spoilent aussi les livres avec les couvertures 😛

Pour Furor, Fabien Clavel a choisi comme contexte historique la bataille de Teutoburg connue comme une des principales défaites de l’Empire Romain en Germanie à l’aube du Ier siècle ap J.C. Nous connaissons peu de choses sur la localisation précise de cette bataille ce qui a permis à l’auteur d’y inclure des éléments qui n’auraient pas été possible dans le cas contraire. 😛

Lire la suite

Si on parlait de … (#1) : pourquoi je tiens un blog

Ce rendez-vous est publié le dimanche, toutes les deux semaines chez La tête dans les livres. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de son blog.

Cette semaine :

Si on parlait de … pourquoi je tiens un blog

Lire la suite

Bilan juin 2015

Et si je reprenais l’habitude de faire un petit bilan du mois ? Comme je n’ai pas noté les épisodes de séries que j’ai vu, je vais juste me contenter des livres. 🙂

Côté roman, j’ai donc lu :

Quantitativement, ça fait 1405 pages et je peux ajouter les 330 pages du 2ème tome de l’Assassin Royal de Robin Hobb. C’est pas énorme mais j’ai lu pas mal de BD et de mangas pour rattraper. Et qualitativement, c’est pas mal du tout. ^^

Côté BD/mangas :

Pas de chroniques pour ces titres mais je vous les conseille tous. Côté graphisme, ils sont tous différents mais c’est Les peuples oubliés qui m’a le plus plu de ce côté.

______________________________________________________________

Pour changer, j’ai choisi de ne pas vous mettre des musiques découvertes récemment ou celles qui tournent le plus sur mon MP3 mais de partager celles que j’aime depuis des années même si je suis loin de les écouter toutes les semaines mais que j’aimerais toujours. ❤ Mention spéciale « je ne peux pas m’empêcher de chanter et d’accompagner les chanteurs » pour ces deux là. 😛

George Orwell – 1984

Quatrième de couverture :

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face.

BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.

Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance.
Seule comptait la Police de la Pensée.

Mon avis :

lectureagreable

Attention, cette chronique contient des spoilers. Pour moi, il est difficile de parler et de cerner 1984 sans en révéler certains éléments clés.

« Big Brother », qui n’a jamais lu ou entendu ces deux mots ? Personne. Depuis 66 ans, Big Brother est devenu le symbole du régime totalitaire, de la surveillance permanente, etc … et 1984 figure parmi les classiques de la SF et des romans d’anticipation. Jusqu’à présent, je n’avais pas lu ce roman ou regardé une de ses adaptations. Pour moi, la société décrite dans 1984 était une société totalitaire où les gens étaient en permanence surveillés mais c’est bien plus que ça. La première chose que j’ai remarqué, c’est que la narration n’a absolument pas vieillie bien qu’écrit en 1948, ce roman aurait très bien pu être écrit en 2010. Il n’a pas vieilli et reste accessible au plus grand nombre même si la partie où le roman tend vers l’essai peut en rebuter certains.

Lire la suite

Game of Thrones – Saison 5 (RECAP)

 

Pour changer, j’avais envie de vous faire un récapitulatif de série ou plus particulièrement de saison et j’ai choisi Game of Thrones parce que c’est une série que j’aime d’amour depuis (presque) le début et parce que ça fait juste une semaine que la saison s’est achevée. Bien entendu, cet article est rempli de spoilers donc je vous déconseille sa lecture si vous n’avez pas encore fini la saison 5. 🙂

Lire la suite

Valentine Goby – Kinderzimmer

Quatrième de couverture :

“Je vais te faire embaucher au Betrieb. La couture, c’est mieux pour toi. Le rythme est soutenu mais tu es assise. D’accord ?
– Je ne sais pas.
– Si tu dis oui c’est notre enfant. Le tien et le mien. Et je te laisserai pas.
Mila se retourne :
– Pourquoi tu fais ça ? Qu’est-ce que tu veux ?
– La même chose que toi. Une raison de vivre.”

Mon avis :

tresbonnelecture

Kinderzimmer est l’histoire de Suzanne ou Mila et de sa déportation au début de l’année 1944 dans le camp de concentration de Ravensbruck. Dès les premières pages du livre, j’ai dû m’habituer à l’écriture déroutante de l’auteur.

Lire la suite

Brandon Sanderson – Les archives de Roshar T1 : La voie des rois (Partie 1)

Quatrième de couverture :

Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

 

Mon avis :

tresbonnelecture

On peut dire que les lecteurs français ont fait preuve d’une grande patience pour enfin lire ce qui s’annonce être la grande série de Brandon Sanderson, quasiment cinq ans ont passé entre la sortie VO et la publication française de la première partie du premier tome, et entre-temps, cette dernière a été repoussée à plusieurs reprises, de quoi entretenir l’impatience et la frustration des lecteurs. ^^

Lire la suite

James Dashner – Le labyrinthe

Quatrième de couverture :

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les « coureurs » parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.

Mon avis :

lectureagreable

On pourrait qualifier l’écriture de James Dashner de simpliste. L’auteur ne s’embarrasse pas de tournures de phrases complexes, de métaphores, etc …  Cependant, simpliste n’est pas le bon mot.

Lire la suite

Gary Jennings – Azteca

 

Quatrième de couverture :

Azteca raconte la légende colorée et puissante d’une civilisation qui s’épanouit pendant de longs siècles dans un isolement splendide. Ce monde éclatant, et pourtant condamné, c’est un homme, Mixtli, dit Nuage Sombre, qui le décrit, dans un récit bouleversant, mouvementé, riche de la beauté et de la violence qui caractérisaient le Mexique ancien. Ce grand roman historique rempli de sang, d’amour et de sexe est aussi l’aventure et le destin exceptionnel d’un homme qui assiste à la disparition d’un monde fabuleux, somptueux de tabous et de trésors, traversé de secrets et de terreurs que parcourent des personnages inoubliables.

 

Mon avis :

lectureagreable

Il y a 3 semaines, je me suis posée devant ma PAL papier en me disant que ça serait pas mal qu’en 2015, je lises au moins un des gros pavés. J’avais le choix entre 4 livres mais c’est Azteca de Gary Jennings qui a emporté ma curiosité. Toutefois avant de commencer ce roman, j’ai été surprise d’apprendre que le règne des Aztèques a duré bien peu de temps en réalité (environ 3 siècles), ce qui ne les a pas empêchés d’atteindre un excellent niveau de civilisation. Aussi, j’aurais aimé que l’auteur partage une liste de ses sources. J’ai pu voir qu’une partie des sources que nous avons sur cette civilisation provenaient d’autochtones mais une grande partie provient aussi des conquistadores et des prêtres espagnols or je ne pense pas que ces sources là soient celles qui ont le plus de recul et surtout d’objectivité. 😉 Petite aparté : si les Vikings ont eu pendant longtemps (et ont encore pour certains) une réputation de barbares et de pillards, c’est justement parce que les témoignages que nous avions d’eux étaient des témoignage chrétiens qui non seulement étaient victime des raids mais qui (et surtout) ne comprenaient pas une autre société que la leur.

Lire la suite

Sarah Cohen Scali – Max

 

Quatrième de couverture :

« 19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l’on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l’enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d’autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d’aimer. Heil Hitler ! »Max est le prototype parfait du programme « Lebensborn » initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l’Allemagne puis l’Europe occupée par le Reich.

 

Mon avis :

tresbonnelecture

De la période entourant la seconde Guerre Mondiale, il y a des tonnes de sujets à traiter. De la montée du nazisme et de l’antisémitisme en Europe, de la vie quotidienne en Allemagne pendant la Guerre, en passant par les millions de victimes envoyés dans les camps de concentration et goulags, les idées de thème ne manquent vraiment pas. Dans Max, Sarah Cohen Scali s’attaque au sujet mystérieux des Lebensborn.

Lire la suite

Tag livresque de A à Z

Histoire de pallier au manque de chroniques, je me suis dit que j’allais faire un tag pour changer. J’ai choisi le tag livresque de A à Z que j’ai trouvé lors de mes pérégrinations sur la blogosphère. Je ne sais pas qui en est le créateur ou créatrice mais les droits de création lui reviennent. 🙂

Mais avant, un peu de danse avec cette chorégraphie accessible à tous (enfin presque *)

* bien sûr, ça ne marchera pas pour les amputés, paralysés et le résultat sera optimal que si vous avez des jambes de sauterelles et un pantalon skinny sur vous. XD

 Auteur (l’auteur dont vous avez lu le plus de livres) : Cette question n’est absolument pas représentative de mes gouts actuels ou même globaux. Avant de découvrir la blogosphère, je pouvais lire 4 ou 5 livres d’un même auteur en un temps rapproché juste parce que ça me plaisait. Je pourrais répondre J.K Rowling avec les 7 Harry Potter mais je pense que c’est Charlaine Harris puisque j’avais lu les 10 premiers tomes de la Communauté du Sud (avant de m’en lasser et de m’arrêter là. Je réfléchis mais je ne vois pas d’auteurs dont j’ai lu plus de 10 livres. Auteur le plus lu mais pas auteur le plus aimé. 🙂

Best (meilleure suite de série) : Je vais limiter les réponses en ne prenant en compte que les séries que j’ai terminées et je dirais Fils-des-Brumes de Brandon Sanderson.

Current (pour lecture en cours) : J’attaque la dernière partie d’Avant le déluge de Raphaël Albert.

Drink (la boisson qui accompagne tes lectures). Je bois pas souvent mais c’est quasiment que de l’eau ou du sirop à la menthe de temps en temps. Je n’aime pas du tout les boissons chaudes, en passant. ^^

E-book (E-book ou roman papier) : J’ai une liseuse très bien garnie mais quand je vois que le dernier ebook que j’ai lu est le premier lu de l’année, je me dis que je préfère quand même le papier bien que le format ebook a des avantages comme le poids des bagages avant de partir en vacances. D’ailleurs, suis-je la seule à prendre ma liseuse en partant en vacances (liseuse qui contient plus de 100 livres) et à prendre au cas où 3 livres papiers au cas où que la liseuse tombe en panne de manière inexpliquée ? A noter que ça ne m’est jamais encore arrivée …

Fictif (un personnage avec lequel tu serais bien sortie au lycée) C’est obligé que ça soit le lycée, hein ? 😛 Honnêtement, il m’est impossible de répondre à cette question, nombreux sont les personnages sur lesquels j’aurais bien rejeté mon dévolu dans la vraie vie.

Glad (un roman dont tu est contente d’avoir donné une chance) Même si il y en a pleins, j’imagine, je répondrais Le dahlia Noir de James Ellroy. Je l’avais commencé une première fois ado et j’avais finalement abandonné au bout de 100-150 pages, je l’ai repris il y a quelques années pour beaucoup aimer finalement. Comme quoi, abandonner un livre pour le reprendre, c’est pas une mauvaise idée.

Hidden ( un livre que tu considères comme un joyau caché ) Encore un polar avec J’étais Dora Suarez de Robin Cook, un roman noir très prenant et qui n’a rien à envier avec les bestsellers du polar et du thriller.

Important (un moment important dans ta vie de lectrice). Les vacances de Toussaint de ma première année de BTS. C’est à ce moment là que j’ai repris la lecture de façon continuelle sur l’année et non plus sur les vacances. ^^ Il y a aussi eu le 22 avril 2009, le jour où j’ai crée mon premier blog littéraire qui m’a peu à peu amener à m’inscrire sur livraddict, à avoir une PAL, faire des découvertes, etc …

Juste (le roman que tu viens juste de finir). J’ai passé presque toute ma semaine sur ma lecture actuelle mais avant, je lisais Vert-de-gris de Philip Kerr qui est l’une des suites de La trilogie berlinoise. 🙂

Kind (le genre de romans que tu ne liras jamais). Aucun. Je ne peux absolument pas dire que je ne lirais jamais tel genre de roman, on n’est sûr de rien.

Long (le plus long roman que tu ai lu). Le trône de fer (Intégrale 3) de GRR Martin avec 1150 pages en semi-poche. A noter que ce « record » pourrait bien être battu dans les prochains mois car j’ai placé Le passage de Justin Cronin (1265 pages) dans ma PAL « prioritaire »:D

Major (le roman qui t’a causé le plus gros « trop-plein livresque) Je passe mon tour. S’il m’arrive d’avoir envie de moins lire et de ne pas lire une page pendant plusieurs jours, c’est parce que j’ai envie d’autres choses mais ce n’est jamais parce qu’un livre m’aura dégoutée. Si ça arrive, je l’abandonne bien avant.

Nombre (le nombre de bibliothèque que tu as) : 5. Celle qui contient ma PAL n’a qu’une seule rangée de livres et celle dans ma chambre qui contient une partie des livres lus ressemble plus à une partie de Tetris en mode expert qu’à une bibliothèque bien soignée et rangée. 😛

One (un roman  que tu as lu plusieurs fois). Je relis pas souvent mais vu son état, je pense que Harry Potter T3 de J.K Rowling est le livre que j’ai lu le plus de fois.

Préféré (ton endroit préféré pour lire). Assise sur mon fauteuil, les pieds sur le canapé en face avec le livre qui repose sur mes genoux.

Quote (Une citation, d’un livre que tu as lu, qui t’inspires ou qui te fait ressentir plein d’émotions 🙂 Je pense qu’il faudrait vraiment que j’inaugure un carnet dans lesquels je mette toutes les extraits qui me marquent. Mais là, je pense à celle là : « « La seule façon de survivre est de trouver de nouveaux moyens de dessiner la carte de l’existence ». Fièvre d’ombres de Karen Marie Moning. Franchement, madame Moning, ce que vous dites là résume TOUT. Je donne aussi les félicitations du jury à Amy Harmon dans Making Faces avec « Victory is in the battle ». Ce ne sont pas des citations qu’on retient pour leur qualité littéraire mais parce qu’elles décrivent en peu de mots des choses très essentielles et vraies.

Regret (un regret de lecteurs) Aucun !

Série (la série que tu as commencé mais dont tu n’as pas finie). J’en parlais au tout début de ce tag et il s’agit de La communauté du Sud. Commencé et lu en grande majorité quand j’ai découvert la bit-lit et la série True Blood. Entre temps, j’ai découvert des séries bit-lit bien meilleures que celle là et j’ai fini par me lasser du genre. Du coup, si je lis un livre de ce genre, ça ne sera pas de cette série. 🙂

Trois (trois de tes livres préférés de tous les temps). C’est comme la question des personnages fictifs, je peux pas répondre. Si ça vous voulez vraiment connaitre les romans qui m’ont marqués depuis que je tiens ce blog, je vous invite à aller voir les bilans annuels.

Unapologetic  – Quelque chose dont tu n’éprouves absolument aucun remords d’être fan(girl) : Je ne me considère pas comme une fangirl dans le domaine livresque. Pour les quelques séries que j’aime, c’est autre chose. ^^

Very (un roman dont tu attends la sortie avec la plus grande impatience). La voie des rois T1 et T2 de Brandon Sanderson. Et quelle fut ma joie quand j’ai appris cette semaine qu’il sortira bien en avril et en semi-poche chez J’ai Lu. Je suis joie et mon compte bancaire l’est encore plus. 😛

Worst (ta pire habituelle livresque) Lire des chroniques d’un livre avant de le commencer. J’évite les blogs qui ont tendance à spoiler donc c’est pas là le problème. Le truc, c’est que si une chronique est plus mitigée, j’ai plus trop envie de le lire sur le moment et si au contraire, les chroniques sont très positives, je place la barre plus haut. Du coup, je vais m’en tenir à lire les chroniques au moment où je mets le livre dans ma wish-list ou une fois que je l’ai lu.

X  Commence à compter en haut à gauche de ton étagère (la plus proche) et prends le 27ème livre : Vert-de-gris de Philip Kerr

Your (ton dernier livre acheté) : en fait, il y en a 2 (ce sont les achats de février) Max de Sarah Cohen Scali et Il pleuvait des oiseaux de Jocelyn Saucier

Zzzzz (le livre qui t’a tenue éveillée tard dans la nuit). Aucun, quand j’ai sommeil, l’appel du matelas bien confortable gagne à tous les coups. 😛

C’est fini pour ce tag, si jamais l’envie vous prend de le faire, n’hésitez pas à mettre un lien en commentaire, que j’aille voir ça. 🙂