Oliver Péru – Druide

Quatrième de couverture :

1123 après le Pacte.
Au nord vivent les hommes du froid et de l’acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d’ombres, d’arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier.
Certains voient là l’oeuvre monstrueuse d’un mal ancien, d’autres usent du drame comme d’un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu’une nouvelle guerre n’éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l’un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l’énigme sanglante qu’il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n’ont pas de réponses.
Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt

Mon avis :

tresbonnelecture

Début 2012, je participai à un top ten tuesday sur les 10 livres à lire en priorité, Druide faisait partie de cette liste parce que ça faisait un an qui traînait dans ma PAL et un an plus tard, j’ai enfin réussi à le caser dans mes lectures en profitant d’une lecture commune sur Livraddict. Coup de cœur pour beaucoup, excellente ou très bonne lecture pour d’autres, Druide a beaucoup fait parler de lui en bien et c’est avec un peu d’appréhension que j’ai commencé ma lecture qui s’est révélé être très bonne malgré quelques petits défauts.

Avec Druide, nous faisons d’abord la connaissance d’Obrigan, un druide de l’ordre des loups. Ce dernier et ses deux apprentis – Tobias et Kesher, ont été dépêchés par les hommes du Nord pour attaquer sur un massacre tout aussi violent que mystérieux. En 21 jours, les trois druides devront trouver les coupables sinon le royaume de Sonrygar déclarera la guerre au royaume du Rahimir. C’est donc un roman mélant fantasy et enquête policière que signe ici Oliver Péru et en tant qu’amatrice de ces deux genres littéraires, j’ai beaucoup aimé ce parti pris.

Puisque Druide est un one-shot de fantasy, c’est aussi un roman assez dense. En moins de 600 pages, l’auteur campe un monde ancien, deux royaumes en guerre depuis des siècles et surtout la forêt qui est le royaume des Druides répartis en quatre clans : les Loups, les Corbeaux, les Cerfs et les Ombres. Aux Druides, Oliver Péru attribue un rôle très important dans les royaumes, des coutumes et surtout une magie : le don qui leur permet de se lier aux animaux.

En ce qui concerne les personnages, ils sont attachants même si pour certains, je ne savais pas sur quel pied danser (Jarekson en particulier). Si je réfléchis un peu, je les ai trouvés trop gentils et sincères. Mais d’un autre côté, ils doivent faire à un Mal ancien et c’est le genre de chose qui rendrait la pire des crapules comme adorable. ^^

En parlant de ce Mal, le lecteur se rend très vite compte que le massacre de Wishneight fait partie des choses que la rationalité et la science ne peut pas expliquer. Je ne veux pas en dire plus mais après ma lecture le soir et avant de me coucher, il m’est arrivée de regarder avec un mélange de crainte et de suspicion les coins d’ombres de mon appartement (mais je n’ai pas fait de cauchemars ! XD).

Druide, c’est aussi un roman à batailles où la dernière partie du roman est un mélange de combats entrecoupés de moments de répits entre tension et espoir/désespoir. J’ai trouvé que l’écriture d’Oliver Péru était suffisamment visuelle pour nous permettre d’imaginer les combats. Je préviens aussi que c’est assez gore et violent et les âmes les plus sensibles pourraient ne pas apprécier mais ça ne m’a pas du tout gênée.

Au final, Druide est une excellente découverte, la preuve qu’il n’est pas nécessaire de faire des séries de 6 tomes dans la fantasy. Je lui reprocherai juste quelques longueurs et une façon de narrer qui m’a parfois gênée (comme dire à l’avance ce qu’un personnage va faire ou dire ce que ces paroles disent déjà).

Lecture commune avec : Jae-Lou, Felina, Bouchon des Bois, Stellablogueuse, Paikanne

Une deuxième fournée d’articles arrivera le 24 avril. Stay tuned ! 😀

D’autres avis :

Logo Livraddict

Advertisements

8 réflexions sur “Oliver Péru – Druide

  1. Je suis contente de voir que tu as apprécié toi aussi cette lecture. J’ai moi aussi noté quelques petits défauts, mais ce n’a pas empêché le coup de coeur 🙂 Cette densité du roman ne m’a absolument pas gênée, et j’étais presque contente de tomber enfin sur un livre de fantasy à réserver de préférence aux lecteurs mûrs. Une chose est sure : je ne vais pas m’arrêter là dans l’œuvre de Oliver Peru !

  2. Bonjour 🙂
    En effet, pour l’instant je n’ai lu qu’un seul avis plutôt négatif sur ce roman (et j’en ai lu pas mal en fait). Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est que Péru réussi à construire un univers tangible et très crédible.
    Par contre, ce que tu dis à la fin sur la façon de narrer ne m’a pas marqué…

    Sinon j’aime beaucoup ta déco de blog 🙂 J-7 !!!

  3. Ce livre a été un véritable coup de coeur pour moi, ça me fait plaisir de voir qu’il t’a plu! Et le fait que ce soit un one-shot a énormément joué en sa faveur, je dois le reconnaître: je ne l’aurais peut-être pas lu si ça avait été une série…
    J’ai beaucoup aimé le personnage de Jarekson, torturé bien comme il faut ^^
    C’est parfois sanglant, c’est rude, c’est dense, c’est vrai qu’il y a quelques longueurs (avec le siège de la Cité Racine) mais j’ai vraiment adoré l’univers mis en place par Oliver Peru, et j’espère qu’il en sera de même avec « Les hauts conteurs »!

  4. Je le vois beaucoup sur les blogs en ce moment… Je sens qu’il va atterrir rapidement dans ma wish list surtout avec des avis aussi positifs que le tien 🙂

  5. C’est vrai que c’est agréable d’avoir affaire, pour une fois, à un tome unique ! Je te rejoins sur le fait que c’est un roman très dense, avec un univers fouillé. J’ai beaucoup apprécié cette lecture, le côté gore m’a juste paru trop présent sur la fin, avec des combats un peu trop longs à mon goût

  6. Pingback: Druide, Olivier Peru | Les lectures de Bouch'

  7. Pingback: Druide, Olivier Peru – Les lectures de Bouch'

Faire serment d'allégeance

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s