George Orwell – 1984

Quatrième de couverture :

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face.

BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.

Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance.
Seule comptait la Police de la Pensée.

Mon avis :

lectureagreable

Attention, cette chronique contient des spoilers. Pour moi, il est difficile de parler et de cerner 1984 sans en révéler certains éléments clés.

« Big Brother », qui n’a jamais lu ou entendu ces deux mots ? Personne. Depuis 66 ans, Big Brother est devenu le symbole du régime totalitaire, de la surveillance permanente, etc … et 1984 figure parmi les classiques de la SF et des romans d’anticipation. Jusqu’à présent, je n’avais pas lu ce roman ou regardé une de ses adaptations. Pour moi, la société décrite dans 1984 était une société totalitaire où les gens étaient en permanence surveillés mais c’est bien plus que ça. La première chose que j’ai remarqué, c’est que la narration n’a absolument pas vieillie bien qu’écrit en 1948, ce roman aurait très bien pu être écrit en 2010. Il n’a pas vieilli et reste accessible au plus grand nombre même si la partie où le roman tend vers l’essai peut en rebuter certains.

Lire la suite

Neal Shusterman – Les fragmentés

Quatrième de couverture :

Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, la charte de la vie vient d’être signée. Elle stipule que l’on peut « fragmenter » un adolescent âgé de treize à dix-huit ans. La fragmentation consiste à « résilier » un enfant rétroactivement sans y mettre techniquement fin.

Connor, Risa et Lev se retrouvent tous les trois sur la liste fatale. Leur seule échappatoire : fuir, se cacher, survivre alors qu’ils sont traqués par les Frags, la police des fragmentés.

Thriller d’anticipation original et rythmé, ce roman initiatique de Neal Shusterman propose une réflexion intelligente sur l’indépendance et la quête de soi.

Mon avis :

La société dans laquelle vivent Connor, Risa et Lev est une société profondément changée par les conséquences de la Seconde Guerre Civile qui a opposé les pro-vie et les pro-choix. Pour éviter que tout ce petit monde ne s’entretue, le concept de fragmentation a été mis au point. Votre enfant vous cause trop de problèmes, vous déçoit ? Hop, on le fragmente.

Lire la suite

Rick Yancey – La 5ème vague

 

Quatrième de couverture :

1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence

La 5e Vague arrive…
Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…

À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.

 

Mon avis :

tresbonnelecture

Pour tout passionné de littérature, il y a ce moment délicat entre la fin d’une lecture et le début d’une autre, ce moment où vous ne savez pas quel livre lire parmi votre cinquantaine, centaine(s) de choix, parce que vous hésitez entre un polar, un roman historique, un livre jeunesse, de la SF et parfois, un livre vous attire comme ça. C’est comme ça que je me suis retrouvé à lire La 5ème vague qui m’a attiré par sa couverture et sa tranche aux reflets dorés et j’étais aussi curieuse de découvrir cette histoire d’invasions d’ET parce qu’à part quelques films, je ne pense pas avoir déjà lu un livre mettant en scène ces créatures.

Dès le départ, l’auteur joue avec les légendes. Quand on parle d’ETs, on pense souvent à des petits hommes verts, à des rencontres, à des messages envoyés de la Terre jusqu’au vaisseaux. Cassie nous raconte que rien ne s’est pensé comme les Hommes le pensaient, que ces Autres n’ont donné aucun indice de leur intention, elle nous raconte que jusqu’à la 1ère Vague, personne ne savait vraiment   ce qui allait se passer. Lorsque que Cassie nous raconte ce qui s’est passé avant la 1ère Vague, j’ai ressenti un sentiment de malaise à imaginer cette immense ravitailleur dans le ciel, à ressentir du poids en réponse à son silence et à son ombre.

Lorsque le roman commence, quatre vagues ont eu lieu et 7 milliards de personnes  ont trouvé la mort, c’est donc dans un monde post-apocalyptique que l’auteur plante son décor, un monde où la survie passe par soi-même, où la paranoïa est obligatoire, un monde où les cadavres sont empilés sur des bûchers funéraires. Dans la première partie, nous rencontrons la jeune Cassie, jeune survivante. A ce moment là, l’auteur alterne entre le passé et le présent pour nous permettre de comprendre comment les choses en sont arrivés là. Dès la deuxième partie, l’auteur met en scène un autre narrateur. Hormis deux narrateurs principaux, on peut en ajouter deux autres. Comme vous le savez déjà, j’aime beaucoup ce procédé de narration qui permet d’avoir une vision plus large de l’histoire, en étant à plusieurs endroits à la fois. J’ai juste tiqué sur la partie du point du vue du petit frère à Sammy, la narration et les choix des mots ne m’ont pas paru naturels pour un enfant de 5 ans.

Concernant les personnages, j’ai bien aimé celui de Cassie. C’est une jeune fille qui a souffert et qui sait comment la survie marche, ce n’est pas une jeune donzelle en détresse mais ce n’est pas non plus une super warrior. Quant au personnage d’Evan, on peut le qualifier de mystérieux … Je n’ai pas vraiment accroché à ce personnage (sûrement sa manie d’espionner Cassie …) et je dois dire que la romance entre lui et Cassie est un des points négatifs de cette histoire. Il y a une autre romance entre deux autres personnages mais elle m’a semblé moins gnan-gnan que celle de Cassie et d’Evan. Heureusement pour le reste de l’histoire, ces deux romances ne prennent pas le dessus sur l’intrigue. Je suis aussi ravie qu’on ait échappé au triangle amoureux ! La quatrième de couverture ne mentionne que Cassie et il serait logique de croire que c’est l’héroïne alors que ce n’est pas tout à fait le cas. Les autres personnages disposent chacun d’une certaine personnalité et n’ont pas été rajoutés pour accompagner Cassie.

Difficile d’en dire plus  sans spoiler mais j’ai passé un très bon moment avec ce livre. Cette histoire de 5ème vague est très bien pensée et ces ETs sont vraiment très perfides et intelligent . De plus avec l’alternance des points de vue, c’est un livre qui se lit assez vite. On pourrait juste regretter un léger manichéisme dans l’histoire. Spoiler !!! Hormis Evan qui est un Silencieux du côté des humains (en tout cas, jusqu’à maintenant), il n’y a pas d’humains non infestés et non endoctrinés qui soient du côté des ETs. C’est vrai que ça serait bizarre vu que leur but est d’exterminer la race humaine mais on pourrait très bien imaginer un humain dupé. Fin du spoiler

Au final, c’est un livre que je conseille. On peut voir sur la quatrième de couverture, que ce livre va être adapté au cinéma et c’est une très bonne idée car ça pourrait donner quelque chose de très sympa à condition de ne pas édulcorer le tout.

D’autres avis :

Logo Livraddict

Daniel Keyes – Des fleurs pour Algernon

Quatrième de couverture :

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit employé dans une boulangerie. C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jours les facultés supérieures d’Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d’un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner à l’état de bête …

Mon avis :

tresbonnelecture

Après avoir fini ce livre, j’ai lu quelques avis et j’ai pu voir que beaucoup de personnes conseillent ce livre aux gens qui voudraient essayer la science-fiction. Je me rends compte que si j’aime bien la SF, j’ai beaucoup de lacunes pour définir le genre puisque je n’aurais pas imaginé que Des fleurs pour Algernon soit de la SF. Mais apparemment, SF ne signifie pas forcément présence du futur, de machines, d’espaces, etc … Bref, j’aime quand un genre littéraire a encore plus de possibilité que je n’imaginais.

Pour revenir à l’histoire, les premières pages peuvent désarçonner le lecteur qui débarque. En effet, l’histoire est racontée du point de vue de Charlie sous la forme de comptes-rendus. Si les premiers compte-rendus sont remplis de fautes de grammaire, d’orthographe et ont un style enfantin, le style des suivants évoluent aussi. Plus l’intelligence de Charlie s’accroit, plus le vocabulaire des compte-rendus est recherchés. J’ai beaucoup aimé ce choix de l’auteur puisque l’on ressent et constate beaucoup mieux l’évolution de Charlie que si le narrateur avait été un chirurgien, par exemple.

Je me suis immédiatement attachée à Charlie, je l’ai trouvé d’une certaine façon pur et innocent dans ces premiers compte-rendus où tout ce qu’il souhaite, c’est devenir un teligent pour avoir pleins d’amis. Je me suis aussi senti triste pour lui quand il commence à voir les choses sous un nouveau jour, à comprendre certaines choses et j’ai même eu une sorte d’admiration pour lui quand il découvre que son état ne sera pas définitif.

Au final, Des fleurs pour Algernon est une très bonne surprise. Je connaissais le livre de nom mais j’avais lu peu d’avis. Certains compte-rendus peuvent être assez difficiles à comprendre pour nous, personne dôtées d’un QI dans la norme et derrière, le portrait de l’homme de Charlie, on sent que l’auteur soulève beaucoup de questions : qu’est-ce que l’intelligence ? en quoi cette dernière nous permet d’appréhender le monde qui nous entoure ? simplet ou surdoué (vaut-il mieux ignorer et être heureux et voir et ne pas aimer tout ce qu’on voit ?, que vaut un QI élevé si le QE (quotient émotionnel) est bas ? Etc …

Veronica Roth – Divergent

 Titre VO : Divergent

 Série : Divergent, T1

 Auteur : Veronica Roth

 Editeur : Nathan (2011)

 Genre : YA / Dystopie

 Mon ressenti : tresbonnelecture

Merci beaucoup à Nathan pour cette lecture !

 Quatrième de couverture :

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d’une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu’elle a caché à tout le monde parce qu’elle a été averti qu’il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l’aider à sauver ceux qu’elle aime. . . ou pourrait la détruire.

Lire la suite

Cory Doctorow – Little Brother

Titre VO : Little Brother

Auteur : Cory Doctorow

Genre : Science Fiction, Jeunesse

Edition : Pocket Jeunesse (2012)

Mon ressenti : tresbonnelecture

Quatrième de couverture :

Marcus, alias « w1n5t0n » sur le Net, a seulement 17 ans, mais il est déjà un as de l’informatique. Intelligent, vif et très à l’aise avec le cyberworld, les jeux vidéos et les technologies qui flirtent avec l’illégalité, son grand jeu est de tromper les caméras de surveillance omniprésentes de son lycée de San Francisco et autres gadgets du Big Brother fédéral. Mais tout bascule lorsqu’il se fait arrêter avec des amis sur le lieu d’un attentat terroriste. Au mauvais endroit au mauvais moment, ils sont jetés en prison et font l’objet d’une éprouvante torture morale. Finalement relâché, Marcus découvre que plus rien ne va dans sa ville. Chaque citoyen est traité comme un terroriste potentiel. Il se doute que personne ne croira à la véracité de son histoire et décide de dénoncer lui-même les abus du système.

Lire la suite

Trevor Shane – Enfants de la paranoia

 Titre VO : Children of paranoia

  Auteur : Trevor Shane

  Genre : Thriller, Science Fiction

  Edition : Michel Lafon (2012)

tresbonnelecture

  Quatrième de couverture :

Règle un : on ne tue pas les innocents
Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans

Depuis des siècles une guerre clandestine, ignorée du commun des mortels, oppose deux anciens clans qui se déchirent au nom du Bien et du Mal. Des deux côtés : des assassins endoctrinés et entraînés dès leur plus tendre enfance à haïr et détruire le camp adverse. Artistes de la dissimulation, ils maquillent leurs meurtres en actes de violences aléatoires : des affaires qui curieusement ne sont jamais résolues. Joseph, vingt ans, est l’un de ces tueurs d’élite. Plongé dans la brutalité depuis sa naissance, il ne connaît qu’une réalité : tuer ou être tué. Mais lors d’une réunion dans le New Jersey, il tombe dans une embuscade tendue par l’ennemi. Échappant de peu à ce piège mortel, Joseph se réfugie à Montréal où il rencontre Maria, une jeune innocente de seize ans. Pour la première fois, son esprit froid et impitoyable chancelle. S’il veut sauver la femme qu’il aime, il doit abandonner la vie qu’il a toujours connue et les gens qui ont combattu à son côté. Osera-t-il transgresser les règles et protéger une autre vie que la sienne ? Une seule vérité demeure : le premier à tuer est le dernier à survivre. Toutes les guerres ont des règles. Si vous les enfreignez, vous devenez la cible.

Lire la suite

Michael Grant – Gone

Titre VF/VO : Gone

Série : Gone, tome 1

Auteur : Michael Grant

Edition : Pocket (2009)

Genre : Science Fiction, YA

tresbonnelecture

Quatrième de couverture :

Imaginez. En plein cours d’histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup… plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu’il n’y a plus aucun adulte. Comme s’ils s’étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser.Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l’un des responsables de l’organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d’autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres.

Lire la suite

Tahereh Mafi – Shatter me

 

 Titre : Shatter me

 Auteur : Tahereh Mafi

 Edition : Harper Collins (2011)

 Genre : Science Fiction, YA

Quatrième de couverture :

The last time she did, it was an accident, but The Reestablishment locked her up for murder. No one knows why Juliette’s touch is fatal. As long as she doesn’t hurt anyone else, no one really cares. The world is too busy crumbling to pieces to pay attention to a 17-year-old girl. Diseases are destroying the population, food is hard to find, birds don’t fly anymore, and the clouds are the wrong color.
The Reestablishment said their way was the only way to fix things, so they threw Juliette in a cell. Now so many people are dead that the survivors are whispering war– and The Reestablishment has changed its mind. Maybe Juliette is more than a tortured soul stuffed into a poisonous body. Maybe she’s exactly what they need right now.
Juliette has to make a choice: Be a weapon. Or be a warrior.

Lire la suite

China Miéville – The City & The City

https://i2.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv43863674.gif

 Titre VF et VO : The City & The City

  Auteur : China Miéville

  Edition : Fleuve Noir (2011)

  Genre : Polar, SF (??)

 Quatrième de couverture :

Les habitants de Beszel et d’UI Qoma, villes doubles partageant un même territoire, ont interdiction absolue d’entrer en contact avec leurs voisins.
La moindre infraction à cette règle déclenche l’intervention de la Rupture, une force de police secrète dont tous redoutent l’efficacité impitoyable. Quand le cadavre d’une inconnue est découvert dans un terrain vague de Bessel, l’inspecteur Tyador Borlù comprend vite que ses ennuis ne font que commencer. Non seulement la jeune femme, étudiante en archéologie, a été tuée à UI Qoma, mais ses recherches inquiétaient jusqu’aux plus hautes sphères.
Et menaçaient de mettre en danger l’équilibre précaire entre les deux villes…

Lire la suite

Suzanne Collins – L’embrasement

https://i0.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47446778.jpg

  Titre VF : L’embrasement

  Titre VO : Catching Fire

  Série : Hunger Games, tome 2

  Auteur : Suzanne Collins

  Edition : Pocket Jeunesse (2010)

  Genre : Dystopie

Quatrième de couverture :

Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s’agit surtout d’une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d’une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n’hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l’aube des Jeux de l’Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss…

 

Lire la suite

Catherine Fisher – Incarceron

https://i0.wp.com/www.livraddict.com/biblio/couverture/couv17243008.jpg

  Titre VF : Incarceron

  Titre VO : Incarceron

  Série : Incarceron, tome 1

  Auteur : Catherine Fisher

  Édition : Pocket Jeunesse (2010)

  Genre : Fantasy, SF, Jeunesse

Quatrième de couverture :

Incarceron, une prison à nulle autre pareille : elle décide qui doit vivre… et qui doit mourir.
Rien ne peut lui échapper
Finn est prisonnier d’Incarceron, un univers pénitentiaire plein de dangers, de trahisons et de menaces. Il tente par tous les moyens de s’évader.
Claudia, la fille du directeur d’Incarceron, vit à l’Extérieur, dans un royaume figé au XVIIIe siècle. Piégée par une existence qu’elle n’a pas choisie, elle cherche à percer les mystères de la Prison.
Un jour Finn et Claudia trouvent une clé, qui permet à chacun de communiquer avec l’autre. Alors surgit un espoir, la possibilité d’échapper à un destin tout tracé dont ils ne veulent pas.
Lire la suite